L’Australie ratifie l’accord de Paris

10 novembre 2016



L’Australie a ratifié jeudi 10 novembre l’accord de Paris contre le réchauffement climatique. Moins d’un an après son adoption dans la capitale française par 195 pays, le premier accord mondial pour éviter un emballement des dérèglements climatiques est entré en vigueur vendredi 4 novembre. Sa ratification par l’Australie avait été différée du fait des élections de juillet.

« Cette ratification confirme l’objectif ambitieux et responsable de l’Australie qui est de réduire en 2030 ses émissions de 26 à 28 % en dessous de leur niveau de 2005 », a déclaré dans un communiqué le Premier ministre australien Malcolm Turnbull. Le texte est également signé des ministres des Affaires étrangères et de l’Environnement, Julie Bishop et Josh Frydenberg, en partance pour la 22e conférence climat de l’ONU de Marrakech (COP22), où se discutera la mise en oeuvre de l’accord de Paris.

Du fait de sa population relativement faible eu égard à la taille de son territoire (24 millions d’habitants) et de sa très forte dépendance au charbon, l’Australie est un des pires émetteurs per capita de gaz à effet de serre.

Plusieurs ONG de défense de l’environnement ont salué cette ratification, en demandant toutefois à Canberra de traduire ses engagements par des actes. « L’Australie ne peut continuer à approuver de nouveaux projets dans les énergies fossiles et tenir les engagements qu’elle a pris », a estimé dans un communiqué Shani Tager, de Greenpeace Australie. « La première mesure de l’Australie, premier pays exportateur charbon, l’énergie fossile la plus dangereuse, pour tenir ses engagements est d’interdire les nouvelles mines de charbon », a-t-elle dit.

- Source : Romandie




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Au programme de la COP 22 : comment appliquer l’accord de Paris sur le climat ?


22 juillet 2017
L’humanité a produit 9 milliards de tonnes de plastiques non biodégradables
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
L’Exposition universelle devrait détruire des terres agricoles à Saclay
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2017
Forêt de Bialowieza : la Commission européenne engage un bras de fer avec la Pologne
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2017
La demande d’autorisation de création de Cigéo repoussée à 2019
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
On ne les aime pas, mais les mouches sont d’excellentes pollinisatrices
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2017
L’administration Trump ouvre la porte à la géo-ingénierie
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le projet dans la plaine du Var, près de Nice, retoqué par la justice
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
L’ASN demande à EDF et à Areva de revoir leur dossier de démantèlement nucléaire
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le Gange ne peut être considéré comme une « entité vivante », décide un tribunal indien
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le siège d’EELV perd les deux tiers de ses salariés
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Des dizaines d’incendies ravagent la Californie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir contre la pollution de l’air
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Climat : de COP en COP

21 juillet 2017
La science n’est pas réservée aux scientifiques
Tribune
17 juillet 2017
Les piscines naturelles se la coulent douce
Alternative
22 juillet 2017
Balade magnifique au Jardin du Lautaret, trésor de la botanique alpine
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP