L’Australie est en pleine canicule

Durée de lecture : 2 minutes

1er décembre 2020



La nuit de samedi à dimanche 28 et 29 novembre a été la plus chaude jamais enregistrée pour un mois de novembre à Sydney, la plus grande ville d’Australie, qui connaît actuellement une période de canicule avec des températures montant le jour jusqu’à 40 °C. Au plus bas, la température en pleine nuit est descendue à 25,3 °C, mais à 4 h 30 du matin elle était déjà remontée à 30 °C, et a vite atteint en pleine journée à nouveau les 40 °C, pour le deuxième jour consécutif.

La région de la Nouvelle-Galles du Sud, où se trouve la ville, est « en canicule sévère », selon les services de météorologie, et d’autres villes du sud-est de l’Australie ont battu samedi elles aussi de nouveaux records de chaleur, avec 43,2 °C à Griffith et 45,7 °C à Mildura.

Les autorités ont interdit tout allumage de feu sur la plus grande partie de la région, qui avait été touchée par des incendies catastrophiques lors du dernier été austral. Une soixantaine de feux de forêt étaient en cours dans la région, mais la plupart étaient sous contrôle, grâce notamment à des vents frais venus du sud.

Ce sont les premiers incendies depuis l’été dévastateur de 2019-2020, qui avaient brûlé une surface équivalente à presque la moitié de la France, tué 33 personnes et obligé des dizaines de milliers à fuir. Ces incendies avaient également brûlé ou obligé à fuir près de trois milliards d’animaux, et coûté à l’économie sept milliards de dollars australiens (4,3 milliards d’euros).

La canicule actuelle survient deux semaines après que des scientifiques du gouvernement ont prévenu que le changement climatique allait apporter pour l’Australie toujours plus de feux de forêt, de sécheresse et de cyclones.

L’Australie dépend encore largement des énergies fossiles, et son Premier ministre conservateur, Scott Morrison, a, à de nombreuses reprises, nié qu’il y ait un lien entre le changement climatique et les feux de forêt.

Il s’est également dit déterminé à ce que l’Australie reste l’un des principaux exportateurs d’énergies fossiles.






24 janvier 2021
Le gouvernement veut repousser de deux ans la fermeture des élevages de visons
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2021
Les armes nucléaires sont interdites depuis le 22 janvier
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2021
Canal Plus n’a pas le droit de s’approprier le mot Planète, estime l’INPI
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Donald Trump : quatre ans de guerre à l’environnement
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Les syndicats d’EDF en grève contre le projet Hercule
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
L’industrie du gaz et du pétrole a émis 70 millions de tonnes de méthane en 2020
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net


12 décembre 2020
Les JO 2024 à Paris, une catastrophe écologique en Seine-Saint-Denis
Reportages
23 janvier 2021
La presse locale agricole est sous le joug de la FNSEA
Info
23 janvier 2021
« Tout le monde craque » : les jeunes activistes du climat sonnés par le Covid
Reportages