L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »

Durée de lecture : 2 minutes

16 septembre 2020



« L’accord commercial Union européenne - Mercosur va avoir un impact massif sur le climat, les droits humains et l’environnement. » C’est ce que constate un rapport de Greenpeace et du CCFD — Terre solidaire rendu public mercredi 16 septembre.

L’accord UE - Mercosur, qui a pour objectif de libéraliser le commerce entre l’Union Européenne et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay, Uruguay), a été conclu en juin 2019, malgré les nombreuses critiques, tant de la part des écologistes que du secteur agricole. L’accord devrait être présenté au Conseil européen cet automne.

Dans leur rapport, les deux ONG ont émis des critiques accablantes sur les effets que cet accord pourrait avoir :

  • explosion des quotas de bœuf, de soja destiné à l’alimentation animale et d’éthanol importés, avec un impact direct sur la déforestation ;
  • pression massive sur les territoires autochtones et les écosystèmes dans les pays du Mercosur ;
  • levée des droits de douane sur les pesticides vendus par les Européens, pour une utilisation encore plus massive dans les pays du Mercosur ;
  • absence de toute contrainte à destination des entreprises en matière de développement durable et de respect des droits humains ;
  • absence de mécanisme permettant aux populations affectées par les activités des entreprises d’obtenir justice devant les tribunaux ;
  • manque de lignes rouges claires permettant de suspendre l’accord en cas de violations graves des droits humains ou de l’environnement.

« L’accord va finalement accroître des dynamiques mortifères, alors que la transition de notre modèle économique est plus que jamais nécessaire », ont conclu les associations. Avec d’autres ONG, elles ont par ailleurs signé une tribune demandant à Emmanuel Macron des actes, pour que « cet accord de commerce soit rejeté par les États membres de l’UE et définitivement enterré ».





Lire aussi : Malgré la déforestation en Amazonie, l’Europe veut signer le traité avec le Mercosur


16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs transgénique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

15 janvier 2021
Déchets nucléaires : une note « explosive » souligne les lacunes du projet Cigéo
Info
15 janvier 2021
Grippe aviaire : des couacs dans la gestion par l’État inquiètent les éleveurs
Reportages
16 janvier 2021
Des collectifs citoyens repoussent l’installation d’antennes de téléphone
Info


Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange