Faire un don
18561 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
23 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

L’aggravation des inégalités : l’effet majeur de la globalisation de l’économie

Durée de lecture : 2 minutes

28 septembre 2015 / Bernard Duterme

L’inégalité nuit gravement au bien-être. Le truisme est désormais décliné à l’envi par nombre d’études internationales : les disparités de revenus, les asymétries de patrimoines, la concentration des richesses génèrent des sociétés moins prospères, plus vulnérables et moins durables.

Or, à l’exact opposé des promesses de la doxa libérale du trickle down selon laquelle l’accumulation des nantis finit par percoler vers les plus modestes, l’aggravation des inégalités enregistrée ces dernières décennies – entre pays et à l’intérieur de la plupart des pays – s’impose comme l’effet sociétal majeur de la globalisation de l’économie.

Et signe, en cela, l’échec d’un modèle de développement planétaire, inique et inefficace. Comble de la concentration des patrimoines, 1 % de l’humanité (73 millions d’ultrafortunés) détient aujourd’hui 50 % des richesses totales, tandis que la moitié de la population mondiale (3,65 milliards d’individus) dispose de moins de 1 % de celles-ci. Disproportion exorbitante, sans précédent et éthiquement injustifiable. Quant à l’écart entre pays riches et pays pauvres, si son explosion remonte à la période coloniale, il a encore pratiquement triplé depuis lors, pour atteindre un rapport de 80 à 1.

Comment se construisent ces disparités ? Pourquoi le rendement du capital supplante-t-il à ce point les revenus du travail ? Que pèsent les mécanismes de redistribution face à la dérégulation, aux accaparements privatifs, à la libéralisation commerciale, à la concentration des actifs, à l’évasion fiscale ?

Des pistes politiques existent pour renverser la croissance des inégalités.


Les auteurs :

Bernard Duterme, qui coordonne l’ouvrage, est le directeur du CETRI (Louvain-la-Neuve, Belgique). Les auteurs sont des experts et des responsables de mouvements sociaux d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine.


L’aggravation des inégalités, Editions Syllepse, Collection « Alternatives Sud », Coordinateur Bernard Duterme, 200 pages, 13,00 €.



Source : Editions Syllepse

THEMATIQUE    Économie
5 décembre 2019
Pourquoi la réforme des retraites va-t-elle contre les femmes ? (VIDÉO)
1 minute, 1 question
6 décembre 2019
De la Maison du peuple à l’hôpital, une journée de mobilisation à Saint-Nazaire
Reportage
7 décembre 2019
COP25 : les négociations internationales sur le climat s’enlisent
Info


Sur les mêmes thèmes       Économie