L’arrêt des réacteurs de Fessenheim n’a pas été suffisamment préparée, selon le gendarme du nucléaire

Durée de lecture : 2 minutes

4 février 2020



EDF n’a pas suffisamment préparé la fermeture des deux réacteurs de Fessenheim. C’est ce qui ressort d’un rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire publiée lundi 3 février, qui déplore l’attitude des services centraux de l’électricien, « caractérisée par des difficultés ou le refus d’accès à certains documents », ainsi que par une organisation qui « n’est pas satisfaisante ». L’ASN vante en revanche « l’implication volontariste et remarquée du site de Fessenheim ». Le premier réacteur doit fermer dès le 20 février et le deuxième le 30 juin de cette année.

« Le niveau de détail du plan de démantèlement remis par EDF est insuffisant, compte tenu du délai très proche de l’arrêt définitif des réacteurs, écrit le gendarme du nucléaire. Les demandes de compléments concernent notamment la justification du scénario de démantèlement et de ses opérations préparatoires, l’état des équipements qui seront employés pour les opérations de démantèlement, ainsi que la gestion des déchets. » L’électricien devra aussi « renforcer le pilotage du projet de démantèlement de Fessenheim afin de disposer d’une vision globale du projet » et « améliorer son organisation pour établir et valider les décisions structurantes pour le scénario de démantèlement, à partir d’hypothèses justifiées et formalisées ».

En septembre dernier, l’électricien lui avait remis son « plan de démantèlement » pour la centrale alsacienne. Ce dernier dresse les grandes lignes de la stratégie d’EDF pour la mise à l’arrêt de l’installation et son démantèlement. Le démantèlement à proprement parler ne pourra débuter qu’après la publication d’un décret pris par le gouvernement sur la base d’un dossier beaucoup plus complet, nommé « dossier de démantèlement ». Ce dernier doit être déposé par EDF d’ici l’été 2020 et sera instruit pendant plusieurs années.






28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire