Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Nucléaire

L’arrêt des réacteurs de Fessenheim n’a pas été suffisamment préparée, selon le gendarme du nucléaire

EDF n’a pas suffisamment préparé la fermeture des deux réacteurs de Fessenheim. C’est ce qui ressort d’un rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire publiée lundi 3 février, qui déplore l’attitude des services centraux de l’électricien, « caractérisée par des difficultés ou le refus d’accès à certains documents », ainsi que par une organisation qui « n’est pas satisfaisante ». L’ASN vante en revanche « l’implication volontariste et remarquée du site de Fessenheim ». Le premier réacteur doit fermer dès le 20 février et le deuxième le 30 juin de cette année.

« Le niveau de détail du plan de démantèlement remis par EDF est insuffisant, compte tenu du délai très proche de l’arrêt définitif des réacteurs, écrit le gendarme du nucléaire. Les demandes de compléments concernent notamment la justification du scénario de démantèlement et de ses opérations préparatoires, l’état des équipements qui seront employés pour les opérations de démantèlement, ainsi que la gestion des déchets. » L’électricien devra aussi « renforcer le pilotage du projet de démantèlement de Fessenheim afin de disposer d’une vision globale du projet » et « améliorer son organisation pour établir et valider les décisions structurantes pour le scénario de démantèlement, à partir d’hypothèses justifiées et formalisées ».

En septembre dernier, l’électricien lui avait remis son « plan de démantèlement » pour la centrale alsacienne. Ce dernier dresse les grandes lignes de la stratégie d’EDF pour la mise à l’arrêt de l’installation et son démantèlement. Le démantèlement à proprement parler ne pourra débuter qu’après la publication d’un décret pris par le gouvernement sur la base d’un dossier beaucoup plus complet, nommé « dossier de démantèlement ». Ce dernier doit être déposé par EDF d’ici l’été 2020 et sera instruit pendant plusieurs années.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende