L’arrêt des réacteurs de Fessenheim n’a pas été suffisamment préparée, selon le gendarme du nucléaire

Durée de lecture : 2 minutes

4 février 2020

EDF n’a pas suffisamment préparé la fermeture des deux réacteurs de Fessenheim. C’est ce qui ressort d’un rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire publiée lundi 3 février, qui déplore l’attitude des services centraux de l’électricien, « caractérisée par des difficultés ou le refus d’accès à certains documents », ainsi que par une organisation qui « n’est pas satisfaisante ». L’ASN vante en revanche « l’implication volontariste et remarquée du site de Fessenheim ». Le premier réacteur doit fermer dès le 20 février et le deuxième le 30 juin de cette année.

« Le niveau de détail du plan de démantèlement remis par EDF est insuffisant, compte tenu du délai très proche de l’arrêt définitif des réacteurs, écrit le gendarme du nucléaire. Les demandes de compléments concernent notamment la justification du scénario de démantèlement et de ses opérations préparatoires, l’état des équipements qui seront employés pour les opérations de démantèlement, ainsi que la gestion des déchets. » L’électricien devra aussi « renforcer le pilotage du projet de démantèlement de Fessenheim afin de disposer d’une vision globale du projet » et « améliorer son organisation pour établir et valider les décisions structurantes pour le scénario de démantèlement, à partir d’hypothèses justifiées et formalisées ».

En septembre dernier, l’électricien lui avait remis son « plan de démantèlement » pour la centrale alsacienne. Ce dernier dresse les grandes lignes de la stratégie d’EDF pour la mise à l’arrêt de l’installation et son démantèlement. Le démantèlement à proprement parler ne pourra débuter qu’après la publication d’un décret pris par le gouvernement sur la base d’un dossier beaucoup plus complet, nommé « dossier de démantèlement ». Ce dernier doit être déposé par EDF d’ici l’été 2020 et sera instruit pendant plusieurs années.




21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
Les associations écologistes dénoncent des « actions violentes » de la FNSEA
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

21 février 2020
Coronavirus : « Ne stigmatisons pas les chauves-souris »
Info
20 février 2020
Les travailleurs du soin, malades du néolibéralisme
Enquête
21 février 2020
Fermeture de Fessenheim : après la centrale, le saut dans le vide
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire