Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Politique

L’ex-ministre des Transports en reconversion dans les voitures de luxe à hydrogène

Jean-Baptiste Djebbari en février 2022.

Du ministère des Transports à l’automobile de luxe, il n’y a qu’un pas pour Jean-Baptiste Djebbari. Alors que le remaniement du gouvernement est imminent, l’ancien ministre pourrait rejoindre le conseil d’administration d’Hopium, une start-up française spécialisée dans les voitures de luxe à hydrogène. Cette nomination, proposée par le conseil d’administration de l’entreprise le 16 mai, doit encore être validée par son assemblée générale, le 20 juin prochain.

Les choses semblent déjà bien parties pour l’ex-ministre : la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), chargée d’analyser les potentiels conflits d’intérêts dans les reconversions professionnelles, a approuvé le 22 mars cette intégration « en qualité de membre ou de président de son conseil d’administration ». Mais avec quelques « réserves ».

L’ex-ministre pouvant être amené à réaliser des « démarches particulières auprès des pouvoirs publics », « il convient d’encadrer [ses] futures relations professionnelles ». Après avoir quitté le gouvernement, et pendant trois ans, il devra « s’abstenir [...] de toute démarche, y compris de représentation d’intérêts » avec les personnes suivantes : des « membres du gouvernement qui l’étaient en même temps que lui », des « membres de son cabinet et ceux des ministres successivement chargés de la transition écologique, tant qu’ils occupent encore des fonctions publiques » et les « services dont il dispose en tant que ministre délégué chargé des Transports ».

Hopium est le premier constructeur français de véhicules à hydrogène haut de gamme. Jean-Baptiste Djebbari, ancien pilote de ligne et ministre depuis 2019, avait notamment participé à la promotion du premier prototype de l’entreprise, la Mãchina, en septembre dernier. Il a également été un fervent défenseur de l’hydrogène durant son mandat, considérant qu’il s’agit d’une énergie « verte ».

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende