La Société générale encourage l’exportation du gaz de schiste vers l’Europe

Durée de lecture : 2 minutes

5 mars 2018

La banque Société générale joue un rôle clé dans l’exportation du gaz de schiste états-unien vers l’Union Européenne. C’est ce que révèle un rapport de l’ONG Les Amis de la Terre, publié lundi 5 mars. Intitulé Société générale, plein gaz sur les fossiles, le document révèle que la banque française conseille et finance, aux États-Unis, « les entreprises phares du secteur pour leurs projets de terminaux d’exportation de gaz naturel liquéfié ».

Selon les chiffres assemblés par l’ONG, la Société générale, entre 2014 et 2016, a accordé plus de 2,4 milliards de dollars aux entreprises développant des projets de terminaux de gaz naturel liquéfié aux États-Unis.

Parmi les sociétés avec lesquelles la banque a signé des contrats, Les Amis de la Terre citent notamment NextDecade, conseillée « pour la construction d’un terminal d’exportation de gaz de schiste liquéfié, Rio Grande LNG, et d’un double gazoduc, Rio Bravo Pipeline. En 2017, NextDecade déclarait que Société générale avait été impliquée dans l’intégralité des projets de terminaux GNL autorisés aux États-Unis, et pas moins de 45 transactions de ce type au niveau international », détaille le document.

Lorette Philippot, chargée de campagne Finance privée aux Amis de la Terre, commente : « Avec ces projets d’exportation, Société générale contribue à faire entrer en France le gaz de schiste que nous avons banni il y a déjà 7 ans. L’hypocrisie est totale : si nous refusons le gaz de schiste en France, ce n’est pas pour le voir arriver par bateau des États-Unis, et avec la complicité d’une banque française. Construire ces terminaux entraînerait une hausse de la production de gaz de schiste, contraire à l’impératif climatique de laisser les fossiles dans le sol, et engendrerait des impacts désastreux sur l’environnement et la santé des populations, contre lesquels nous nous sommes battus ici. »

L’ONG annonce des actions afin de dénoncer ces engagements de la Société générale, partout en France, toute la semaine.



Lire aussi : Crédit agricole et Société générale financent les très polluants sables bitumineux, selon plusieurs ONG


21 novembre 2019
Uber doit opter pour des véhicules propres, demandent des ONG du monde entier
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Une vidéo sur les terribles conditions d’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Soixante ONG s’engagent pour les municipales
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Trois organisations demandent l’interdiction des additifs nitrates et nitrites
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
Les députés n’ont pas verdi le budget 2020
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La production prévue des énergies fossiles ruinerait le respect de l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La Banque européenne d’investissement ne financera plus les énergies fossiles à partir de 2021
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2019
La déforestation en Amazonie atteint un nouveau record
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Le Pape officialise le concept d’« écocide »
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Un journaliste convoqué à Besançon pour avoir porté un masque de protection contre les gaz
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
La justice suspend les travaux de la ligne 17 du Grand Paris Express
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
500 manifestants dans le Morvan contre les coupes rases en forêt
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

THEMATIQUE    Climat Énergie
20 novembre 2019
Les plastiques sont-ils toujours toxiques pour les organismes marins ?
16 novembre 2019
La Maison des peuples ouverte à Paris XXe a été évacuée par la police
20 novembre 2019
Froid, insalubre et désolé : le quotidien de 450 jeunes exilés dans un collège lyonnais


Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste



Sur les mêmes thèmes       Climat Énergie