Crédit agricole et Société générale financent les très polluants sables bitumineux, selon plusieurs ONG

Durée de lecture : 1 minute

2 novembre 2017

Selon un nouveau rapport publié jeudi 2 novembre par les Amis de la Terre France, BankTrack, Rainforest Action Network et neuf autres organisations, les grandes banques privées - en France Crédit Agricole, Société Générale et Natixis - continuent de financer le secteur des sables bitumineux à des niveaux bien supérieurs à ceux nécessaires pour respecter l’objectif climatique de 1,5 à 2 °C.

Trente-trois grandes banques ont accordé plus de 115 milliards de dollars de financements aux entreprises actives dans la production et le transport des sables bitumineux entre 2014 et 2017. « Très émetteurs de gaz à effet de serre, extrêmement coûteux à produire et difficilement reliés aux marchés, les sables bitumineux font aussi partie des énergies fossiles les plus dévastatrices pour le climat et les populations autochtones, alertent les organisations. Pourtant, bien que des alternatives moins coûteuses et plus rapides à déployer existent, les financements accordés par les banques à ce secteur sur les 3 premiers trimestres de 2017 sont déjà 50% supérieurs à ceux engagés en 2016. »

Le rapport analyse également les politiques adoptées par les banques sur le secteur des sables bitumineux. Sur les trente-trois banques, seules cinq ont commencé à restreindre certains financements aux projets de sables bitumineux et seules trois ont également pris des engagements portant sur les entreprises du secteur. « Parmi elles, BNP Paribas qui a établi une nouvelle norme pour les banques mondiales : en plus d’adopter des restrictions strictes au niveau de la production, BNP Paribas s’est aussi engagée à ne pas financer des projets de transport ou des entreprises très impliquées dans le transport de sables bitumineux », apprécient les organisations.



Lire aussi : Le gouvernement canadien autorise un oéloduc pour les sables bitumineux


15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
La surexploitation des nappes phréatiques tue les rivières
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2019
Attac repeint en noir le pollueur Total. Six militants en garde à vue
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
Marcos Tulio Cruz, leader paysan assassiné au Honduras
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
La loi Alimentation est « un échec » pour les paysans comme pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2019
En Équateur, les manifestants protestent massivement contre la hausse du prix de l’essence
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
Trois activistes antipub en garde à vue, un autre en procès, à Lyon
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
Port de Brétignolles : les opposants ont bloqué le chantier
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
EPR de Flamanville : la facture s’alourdit de 1,5 milliard
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
Lubrizol : les indices de dysfonctionnements et de failles dans la surveillance s’accumulent
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
En Bolivie, des milliers de manifestants contre les feux de forêt
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Économie Énergie
14 octobre 2019
À Londres, Extinction Rebellion a paralysé un aéroport
Reportage
14 octobre 2019
Extinction Rebellion : récit d’une semaine de blocages
Info
15 octobre 2019
Dans l’Indre, il pleut mais la sécheresse demeure
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Climat Économie Énergie