Le gouvernement canadien autorise un oéloduc pour les sables bitumineux

1er décembre 2016



Mercredi 30 novembre, le gouvernement canadien de Justin Trudeau a approuvé le projet de pipeline de Trans Mountain. Cet oléoduc géant, porté par l’entreprise Kinder Morgan, permettrait de transporter le pétrole issu des exploitations des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’à la côte ouest pour l’exporter par cargo.

Ce projet rencontre pourtant une forte opposition au sein des communautés situées sur le tracé de l’oléoduc ; de nombreuses manifestations ont été menées notamment par des membres des Nations premières. Si ce projet devait se concrétiser, le pipeline permettrait d’augmenter fortement la production de pétrole à partir de sables bitumineux.

Le maire de Vancouver Gregor Robertson a assuré qu’il continuerait à s’opposer à ce projet, qui pourrait multiplier par sept le nombre de barils de pétroles parvenant sur la côté ouest. « Ce pipeline n’a aucun sens pour notre avenir, ni d’un point de vue économique, ni d’un point de vue environnemental », a-t-il précisé.

Pour Aurore Fauret, coordonnatrice de la campagne sables bitumineux de 350.org, « le gouvernement Trudeau aurait pu annoncer tout simplement qu’il se retirait de l’accord de Paris sur le climat. En approuvant l’oléoduc Kinder Morgan, le Canada ne peut pas respecter ses engagements en matière de lutte aux changements climatiques. Le premier ministre a brisé ses promesses sur le climat et sur le respect des droits autochtones. » Nicolas Haeringer, chargé de campagne Zéro fossile pour 350.org estime que cette décision est « rétrograde ».

Mais Aurore Fauret, comme de nombreux observateurs, en est certaine : ce
projet ne verra jamais le jour, au vu des obstacles juridiques et de la mobilisation citoyenne contre cet oléoduc.

- Source  : courriel à Reporterre et 350.org.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La bataille des Sioux contre l’oléoduc géant s’amplifie aux États-Unis


21 janvier 2017
Mobilisation samedi 21 janvier contre le CETA
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2017
Philippe Martin est nommé président de l’Agence pour la biodiversité
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2017
L’objectif de réduction des ventes de pesticides dispositif a été annulé
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
Grippe aviaire : le ministre veut « tirer les enseignements de la crise »
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
En Allemagne, des poids-lourds venus de l’est truqués pour échapper aux contrôles anti-pollution
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
Comment le marché du luxe chinois tue les derniers tigres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
Terra Eco annonce son retour sur internet pour avril
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2017
Nouveau record de chaleur sur Terre en 2016, pour la troisième année d’affilée
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
Un arrêté pesticides allégé soumis à la consultation du public
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
La fonte des glaces en Antarctique menace une station scientifique
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
Antonio Tajani, nouveau président du Parlement européen, a couvert le Dieselgate
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
La moitié des pesticides commercialisés ne sont pas conformes
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
Aux Etats-Unis, dans le Wyoming, un projet de loi pourrait interdire les énergies renouvelables
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2017
Les soupçons du « dieselgate » s’abattent sur Citroën
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2017
8 milliardaires détiennent autant que la moitié la plus pauvre de l’humanité
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Energie
20 janvier 2017
A Troyes, le restaurant alternatif fait vivre la culture
Alternative
21 janvier 2017
Le jour où un moineau punk m’a rendu l’émerveillement
Chronique
20 janvier 2017
Les idées de la décroissance infusent la société en silence
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Energie