La Wallonie ne lâche rien sur le Ceta

21 octobre 2016



Au terme d’une longue soirée, les Européens se sont séparés, dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 octobre, sans réelle percée sur le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta). En dépit des efforts des diplomates et des chefs d’Etat , aucune issue n’a été trouvée au blocage de la Wallonie, bien décidée à ne pas signer ce texte qu’elle juge contraire à ses intérêts.

Une rencontre s’était déroulée, avant l’ouverture du sommet, entre le président du Conseil européen, Donald Tusk, et le Premier ministre belge, Charles Michel. A vingt heures, les ambassadeurs de tous les Etats se réunissaient pour chercher une solution. Plus tard dans la soirée, on apprenait que le Parlement wallon allait être réuni, ce vendredi matin, pour se prononcer à nouveau sur la déclaration politique qui accompagne le texte, laquelle avait subi de substantielles modifications. Mais en fin de soirée, le ministre président de la Wallonie, Paul Magnette, rejetait la nouvelle version du texte. « Il y a des améliorations mais le texte est encore clairement insuffisant », lâchait-il.

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, est censé venir signer le traité jeudi 27 octobre, à Bruxelles. Les Européens considèrent que si ce voyage doit être annulé, cela ne pourra pas se faire au-delà de lundi. Le week-end pourrait donc être intense, d’autant que dès ce vendredi matin, Paul Magnette devrait rencontrer directement la ministre canadienne du Commerce.

- Source : Les Echos




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La Wallonie refuse le Ceta. Dans cette vidéo remarquable, le président Magnette en explique les raisons


17 janvier 2018
Notre-Dame-des-Landes à l’ordre du jour du Conseil des ministres
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2018
Gérard Collomb annonce une évacuation « des éléments les plus radicaux »
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2018
Énorme marée noire en mer de Chine
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2018
Déchets nucléaires à Bure : l’ASN émet une « réserve » et demande des précisions
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2018
La vague de chaleur en Australie était si forte que les renards volants tombaient des arbres
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2018
Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement envisage l’annulation du contrat avec Vinci en raison d’une « clause bizarre »
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2018
Deux tiers des écoles françaises seraient polluées
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2018
De plus en plus de tortues femelles au nord de la Grande barrière de corail
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Le Défenseur des droits demande l’interdiction des lanceurs de balle de défense
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Abaisser la vitesse de circulation sur les routes permet de moins polluer
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Deux ONG déposent une plainte contre Samsung pour violation des droits de l’homme
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Luxleaks : la condamnation d’Antoine Deltour annulée
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Oise : 30 Millions d’Amis conteste devant la justice le dispositif « Chasseurs vigilants »
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2018
EPR de Flamanville. Les essais à froid achevés, le calendrier confirmé
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2018
En Aveyron, le blocage par l’Amassada d’un chantier d’éoliennes se poursuit
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

17 janvier 2018
Notre-Dame-des-Landes : le projet d’aéroport est abandonné
Info
17 janvier 2018
Ne rasons pas les forêts naturelles pour produire de l’énergie
Tribune
17 janvier 2018
Les nouveaux OGM tracent discrètement leur chemin en Europe
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange