La Wallonie ne lâche rien sur le Ceta

21 octobre 2016



Au terme d’une longue soirée, les Européens se sont séparés, dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 octobre, sans réelle percée sur le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta). En dépit des efforts des diplomates et des chefs d’Etat , aucune issue n’a été trouvée au blocage de la Wallonie, bien décidée à ne pas signer ce texte qu’elle juge contraire à ses intérêts.

Une rencontre s’était déroulée, avant l’ouverture du sommet, entre le président du Conseil européen, Donald Tusk, et le Premier ministre belge, Charles Michel. A vingt heures, les ambassadeurs de tous les Etats se réunissaient pour chercher une solution. Plus tard dans la soirée, on apprenait que le Parlement wallon allait être réuni, ce vendredi matin, pour se prononcer à nouveau sur la déclaration politique qui accompagne le texte, laquelle avait subi de substantielles modifications. Mais en fin de soirée, le ministre président de la Wallonie, Paul Magnette, rejetait la nouvelle version du texte. « Il y a des améliorations mais le texte est encore clairement insuffisant », lâchait-il.

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, est censé venir signer le traité jeudi 27 octobre, à Bruxelles. Les Européens considèrent que si ce voyage doit être annulé, cela ne pourra pas se faire au-delà de lundi. Le week-end pourrait donc être intense, d’autant que dès ce vendredi matin, Paul Magnette devrait rencontrer directement la ministre canadienne du Commerce.

- Source : Les Echos




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La Wallonie refuse le Ceta. Dans cette vidéo remarquable, le président Magnette en explique les raisons


22 mars 2017
Emmanuel Besnier, patron de Lactalis, est la 8e fortune de France selon Forbes
Lire sur reporterre.net
21 mars 2017
2016, année la plus chaude jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 mars 2017
Barbara Pompili rallie Emmanuel Macron
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Mobilisation pyrénéenne pour faire vivre les trains de nuit
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Le gouvernement japonais reconnu coupable de négligence dans la catastrophe de Fukushima
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Une Initiative citoyenne européenne pour les sols
Lire sur reporterre.net
19 mars 2017
Le passage des fermes au bio s’est accentué en 2016
Lire sur reporterre.net
19 mars 2017
Le G20 ne parle plus du financement de la lutte contre le changement climatique
Lire sur reporterre.net
19 mars 2017
Les inondations ont tué 67 personnes au Pérou
Lire sur reporterre.net
17 mars 2017
Les cyclistes utilisent de plus en plus des masques contre la pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
17 mars 2017
En Nouvelle-Zélande, un fleuve reconnu comme une entité vivante
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
Une nouvelle vidéo choc de L214 dénonce un élevage de cochons dans le Finistère
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
Victoire du libéral Mark Rutte aux législatives aux Pays-Bas, percée des écologistes
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
En Chine, 3 millions de décès prématurés liés à la pollution atmosphérique
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
La suppression des cages pour les lapins décidée par les députés européens
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

23 mars 2017
Des îles Féroé à celle de Lesbos, la vie engagée de Richard, capitaine de Sea Shepherd
Alternative
24 mars 2017
La bière au pain, l’étonnante invention d’un brasseur recycleur
Alternative
23 mars 2017
Des villages du Gard démontrent que l’accueil des réfugiés est possible et vitalisant
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange