La destruction de la planète dans le puits culturel de l’Occident

9 mars 2019 / Lynn T. White

« Les racines historiques de notre crise écologique », écrit par Lynn T. White et paru en 1967, est un texte fondateur qui a inauguré une mise en relation de la religion et de l’économie dont nombre de penseurs contemporains de l’écologie se sont inspirés.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Quelles sont les racines historiques du dérèglement général du système-Terre ? À quel moment sommes-nous devenus les destructeurs de la planète ? Dans son célèbre article paru dans la prestigieuse revue Science en mars 1967, Lynn White va chercher les raisons de ce basculement dans le puits culturel de l’Occident : le christianisme médiéval latin, dont l’anthropo­centrisme porte les gènes de l’accaparement et de la destruction de la planète.

Dans sa présentation, Dominique Bourg met en évidence l’importance de ce texte fondateur, inaugurant une mise en relation de la religion et de l’économie qui inspirera nombre de penseurs contemporains de l’écologie, puis retrace l’histoire des débats critiques auxquels il a donné lieu depuis cinquante ans. L’apport de Lynn White est ainsi expliqué, discuté et prolongé.


  • Les racines historiques de notre crise écologique, de Lynn T. White, présentation de Dominique Bourg, éditions PUF, février 2019, 96 p., 9 €.


DOSSIER    Ecologie et spiritualité

23 mai 2019
Face à l’irresponsabilité de M. Macron, décrochons ses portraits
Tribune
22 mai 2019
Européennes : les programmes au crible de l’écologie
Info
22 mai 2019
Animaux, internet libre, décroissance… des « petits » partis en campagne
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Ecologie et spiritualité