La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires

Durée de lecture : 1 minute

19 juillet 2019



Le 4 juillet 2019, Orano avait assigné en référé - une procédure judiciaire d’urgence - Greenpeace France à la suite de deux actions ayant visé en juin des transports de matières radioactives. dans sa décision rendue ce vendredi 19 juillet, le tribunal de Paris a interdit à Greenpeace de s’approcher à moins de 250 mètres des convois de « transport et d’acheminement de matières ou de déchets nucléaires ou radioactifs », de deux filiales d’Orano.

Cette interdiction s’applique à tous les membres de l’ONG et personnes placées sous son autorité et court jusqu’au 25 septembre, date de fin du débat public sur la gestion des matières radioactives, sur « l’ensemble du territoire français métropolitain », précise l’ordonnance de référé du tribunal.

L’injonction est assortie d’une astreinte de 1.500 euros par personne qui perturberait ou entraverait « de quelque façon que ce soit le transport et l’acheminement » des convois. L’ONG a annoncé dans la foulée vouloir faire appel.

« Nous regrettons profondément cette décision de justice particulièrement sévère et prévoit de faire appel. Il est invraisemblable de vouloir bâillonner de la sorte Greenpeace France, ses militant-e-s et ses salarié-e-s , déclareJean-François Julliard. Avec cette décision, la filière nucléaire s’attaque directement à nos libertés d’expression, de manifestation et d’aller et venir, mais aussi à celles des citoyen-nes qui souhaitent être mieux informés sur les risques nucléaires ».






25 mai 2020
L’épandage aérien de fongicide autorisé dans l’Aude et l’Hérault
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le gouvernement poursuivi en justice pour obtenir l’ouverture des parcs et jardins
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le changement climatique menace la capacité de stockage du carbone des forêts tropicales
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Fin de la grève de la faim contre l’inaction climatique de l’État
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
La Nouvelle-Zélande réfléchit à la semaine de quatre jours pour relancer l’économie
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
Des firmes multinationales songent à être compensées des mesures prises pendant la pandémie
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
En Chine, la pollution est plus forte qu’avant le confinement
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
Australie : de jeunes activistes attaquent une mine de charbon en justice
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
L’exploitation minière du fond des océans menace gravement les écosystèmes, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
Plusieurs abattoirs sont des foyers épidémiques du Covid-19
Lire sur reporterre.net
19 mai 2020
Confinement : le transport terrestre représente 43 % de la baisse des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
19 mai 2020
Malgré une hausse des ventes de glyphosate, Bayer-Monsanto durcit le ton
Lire sur reporterre.net
19 mai 2020
À Paris, des militants écologistes élargissent les trottoirs devant une école
Lire sur reporterre.net
19 mai 2020
L’incendie de Lubrizol a eu d’importants effets sur la santé des riverains, selon une étude associative
Lire sur reporterre.net
18 mai 2020
La fortune du patron d’Amazon pourrait dépasser les 1.000 milliards de dollars en 2026
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

25 mai 2020
À pied, à vélo, en canoë… Voyager lentement pour se reconnecter au vivant
Enquête
23 mai 2020
Une canicule sans précédent au printemps écrase l’est de la Méditerranée
Info
25 mai 2020
Pour éviter les pandémies, cessons l’élevage industriel
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire