Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Grands projets inutiles

La justice ordonne la suspension des travaux de Roland-Garros

Alors que le tribunal administratif de Paris avait ordonné la suspension des travaux d’extension de Roland-Garros jeudi 24 mars, Le Parisien a indiqué mardi 29 mars que la Fédération française de tennis (FFT), porteuse du projet, avait demandé à la ville de Paris le retrait de l’un de ses permis de construire. Il concerne 3.000 m2 de préfabriqués qui devaient accueillir les bureaux provisoires de la fédération pendant le chantier d’agrandissement.

Ces nouvelles réjouissent les associations engagées dans ce recours - parmi lesquelles FNE IDF (France Nature Environnement Ile-de-France), SOS Paris, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France) et les VMF (Vieilles Maisons Françaises). « Visiblement, les fragilités de ce permis ont convaincu la FFT de prendre cette décision… » s’est félicitée Maître Cassin, l’avocate des associations.

Il s’agit désormais de statuer « au fond sur la légalité de cette décision » selon les termes du tribunal administratif de Paris. En attendant, l’exécution du permis de construire est suspendue.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende