La pollution de l’air ampute l’espérance de vie, surtout en Asie du Sud

Durée de lecture : 1 minute

3 avril 2019

La pollution de l’air va amputer l’espérance de vie des enfants nés aujourd’hui dans le monde de 20 mois en moyenne, et aura les plus graves répercussions en Asie du Sud, selon une étude publiée mercredi.

D’après le rapport sur la Qualité de l’air dans le monde publié par le Health Effects Institute, la pollution de l’air est le cinquième facteur de risque de mortalité dans le monde. Elle provoque plus de décès que la malaria, les accidents de la route, la malnutrition ou l’alcool.

Mais la « perte d’espérance de vie ne se manifeste pas de manière égale » à travers le monde, ajoutent les auteurs. Celle des enfants d’Asie du Sud est réduite de 30 mois à cause d’un mélange d’air extérieur pollué et d’air nocif à domicile.

En Asie de l’Est, la pollution de l’air raccourcira la vie de 23 mois, un chiffre à comparer avec une vingtaine de semaines pour ceux qui sont nés dans les pays développés de l’Asie Pacifique et de l’Amérique du Nord.

Si la pollution de l’air était ramenée à des niveaux inférieurs à ceux recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’espérance de vie au Bangladesh augmenterait de près de 15 mois, ajoutent les chercheurs, qui fondent leur étude sur des données de 2017.

Malgré des mesures vigoureuses, la Chine reste le pays où le taux de mortalité dû à la pollution de l’air est le plus élevé du monde, provoquant en 2017 environ 852.000 décès. Les cinq pays aux plus forts taux de mortalité provoqués par la pollution de l’air se retrouvent tous en Asie : Chine, Inde, Pakistan, Indonésie et Bangladesh.

Source : Sciences et Avenir, avec AFP




8 avril 2020
Restriction des épandages agricoles : le Conseil d’État saisi
Lire sur reporterre.net
7 avril 2020
En Australie, la Grande Barrière vient de vivre son pire épisode de blanchissement de coraux
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International Pollutions
8 avril 2020
Après la crise, les salariés devront reprendre le pouvoir aux actionnaires
Tribune
7 avril 2020
La recherche « au service de l’économie » : les scientifiques se rebiffent
Info
7 avril 2020
Crise sanitaire : les propositions se multiplient pour penser un après plus écologique
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       International Pollutions