La pollution de l’air nuit aux abeilles

Durée de lecture : 2 minutes

9 juillet 2016



Pesticides, raréfaction des fleurs, fragmentation de l’habitat… autant de facteurs qui pourraient expliquer la crise que traversent les pollinisateurs, dont les abeilles. Il en est un rarement évoqué, mais qui pourrait avoir un impact important, en particulier en zone urbaine ou industrialisée : la pollution de l’air, en particulier celle à l’ozone.

Selon l’équipe de Kenneth Pratt, de l’université d’Etat de Pennsylvanie, l’ozone réagit chimiquement avec les composés organiques dégagés par les fleurs, et qui aident les pollinisateurs à repérer leur prochain repas. Par exemple, l’alpha-pinène survit presque 40 heures dans un air pur, mais moins de 10 heures lorsque l’ozone s’élève à 60 parties par milliard (ppm), voire moins d’une heure lorsqu’il grimpe à 120 ppm.

Résultat : les fleurs pourraient être repérées moins facilement par les pollinisateurs. Le problème se pose aussi bien pour les espèces spécialistes, qui se focalisent sur une seule molécule, que sur les généralistes, qui préfèrent des « bouquets » de molécules : en raison de l’action différente de l’ozone sur les divers composés, le mélange qui en résulte diffère largement de celui qu’il serait dans un air non pollué.

Selon le résultat des 90 000 modélisations mathématiques menées par les chercheurs, il ne faudrait que 10 minutes pour que 20 % d’une population d’abeilles découvre la source d’émission du bêta-caryophyllène. Du moins dans un air sans ozone : lorsque sa concentration monte à 20 ppm, il leur faut trois heures. Et les résultats sont les mêmes pour les six autres molécules sur lesquelles les chercheurs se sont penchés.

- Source : Euractiv

- Lien vers l’étude scientifique publiée dans Atmospheric Environment





Lire aussi : Reporterre sur France Inter : alerte au déclin des abeilles


1er octobre 2020
Groenland : au XXIe siècle, la fonte de la calotte glacière sera la plus importante depuis 12.000 ans
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Le gouvernement a présenté son « budget vert » — enfin, verdi
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Une video de L214 dénonce les élevages de lapins
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
La répression des manifestations par la justice est dénoncée par Amnesty International
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Abeilles

28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage
1er octobre 2020
M. Bezos, à quoi ça sert d’être chaque jour plus riche ?
Tribune
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info


Dans les mêmes dossiers       Abeilles