Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — Climat

Le 125e portrait d’Emmanuel Macron décroché au pays Basque

Ce mercredi 24 juillet, un 125e portrait d’Emmanuel Macron a été décroché à Espelette (Pyrénées-Atlantique) par Bizi, le groupe local ANV-COP21 de Bayonne. Le 23 mai dernier, 80 personnalités avaient appelé à décrocher 125 portraits présidentiels pour le G7, « autant que de jours qu’il a suffi à la France pour dépasser son empreinte écologique annuelle ». C’est désormais chose faite avec 5 décrochages réalisés ce mercredi matin à Rosny-sous-Bois, Paris 18e, Magny-Court, Gimouille et, le 125e, à Espelette.

« Ces portraits ressortiront pendant le G7 lors d’une conférence de presse géante qui se tiendra à Bayonne le dimanche 25 août à 10 h 30 », a prévenu ANV-COP21 dans un communiqué. L’objectif sera de dénoncer « à l’occasion du G7 devant les 3.500 journalistes venus du monde entier, que la politique nationale du président Macron en matière d’environnement et de justice sociale ne correspond en rien à ses grands et beaux discours internationaux, dans lesquels il se positionne comme leader mondial du climat ».

Dans la mairie d’Espelette, commune dupays Basque que Brigitte Macron avait visité le 16 mai dernier pour y préparer le circuit officiel des conjoints des chefs d’État et de gouvernement du G7, les activistes de Bizi ont remplacé le portrait officiel par une affiche disant « Climat, justice sociale, où est Macron ? Ceta ez milesker ! », comprendre « Ceta, non merci ! »

  • Source : Alternatiba - ANV-COP21
  • Photo : décrochage du 125e portrait présidentiel à Espelette, le 24 juillet 2019. @Bizimugi sur Twitter

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire