Le Canada souhaite fermer ses centrales à charbon et réduire ses émissions de gaz à effet de serre

22 novembre 2016



Le Canada va fermer ses centrales électriques au charbon et affiche des objectifs ambitieux pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre en dépit d’une poursuite de l’exploitation pétrolière polluante des sables bitumineux.

« Ces centrales au charbon fermeront d’ici 2030 afin d’accélérer la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat », a annoncé lundi 21 novembre la ministre de l’Environnement, Catherine McKenna. « Situées dans quatre provinces, les centrales rejettent environ 10 % des émissions totales de GES au Canada et leur fermeture équivaudra à retirer 1,3 million de voitures de la circulation », a dit Mme McKenna lors d’une conférence de presse.

La province pétrolière de l’Alberta avait déjà annoncé son intention de fermer ses centrales au charbon d’ici 2030 et de réduire ainsi de 10 millions de tonnes ses émissions de GES. « La fermeture prévue des centrales dans trois autres provinces, la Saskatchewan, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Ecosse, contribuera à hauteur d’au moins 5 millions de tonnes à ces réductions, a indiqué la ministre de l’Environnement. Les provinces pourront soit fermer complètement leurs centrales au charbon, soit avoir recours à des technologies de capture et d’entreposage du carbone, comme la Saskatchewan le fait déjà. »

Mme McKenna a fixé comme nouvel objectif de réduire de 80 % les émissions de GES d’ici 2050 par rapport au niveau de 2005. « Environ 80 % de l’électricité produite au Canada provient actuellement d’énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire) et l’objectif est de faire passer cette proportion à 90 % vers 2030 », a-t-elle précisé.

- Source : Romandie




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


26 avril 2017
Le Parlement européen va étudier un texte favorisant la surpêche
Lire sur reporterre.net
26 avril 2017
Des eurodéputés demandent l’interdiction de la fusion Monsanto/Bayer
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Aujourd’hui, c’est la journée mondiale des manchots
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
4 ans après le drame du Rana Plaza, peu d’amélioration pour les travailleurs au Bangladesh
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Le G 20, le FMI et la Banque mondiale renoncent à parler du climat
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Moteurs diesel truqués : une information judiciaire ouverte à l’encontre de PSA
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Le photographe Nnoman Cadoret a été brutalisé par des policiers en civil et sans brassard
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Les aires protégées africaines abritent beaucoup moins d’éléphants qu’on le pensait
Lire sur reporterre.net
21 avril 2017
Un seul candidat, Philippe Poutou, est partisan de l’abandon de la bombe atomique
Lire sur reporterre.net
21 avril 2017
Le plastique s’accumule en Arctique
Lire sur reporterre.net
20 avril 2017
Pas d’inquiétude pour l’instant sur le niveau des nappes phréatiques
Lire sur reporterre.net
20 avril 2017
Les perturbateurs endocriniens contaminent aussi les enfants
Lire sur reporterre.net
19 avril 2017
Des associations attaquent l’arrêté autorisant l’abattage des loups
Lire sur reporterre.net
19 avril 2017
Le tribunal contre Monsanto juge la firme coupable d’écocide
Lire sur reporterre.net
15 avril 2017
En Bourgogne, des faucheurs volontaires « neutralisent » un champ de colza en mutagenèse
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Energie
27 avril 2017
À Bure, les antinucléaires du bois Lejuc sont expulsables dès aujourd’hui
Info
22 avril 2017
Les chercheurs défendent dans la rue la liberté de la science
Info
27 avril 2017
Surplombant les politiques, le lourd et discret poids des multinationales
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat Energie