Faire un don
56548 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
47 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Le Conseil d’Etat interdit la chasse d’un grand tétras dans les Pyrénées orientales

Durée de lecture : 2 minutes

29 novembre 2018

Les chasseurs des Pyrénées-Orientales n’auront plus le droit de tuer de grand tétras. C’est ce qu’a tranché le Conseil d’Etat, dans sa décision du 21 novembre 2018, donnant raison au Groupe ornithologique du Roussillon (Gor).

En 2013, au motif d’un mauvais état de conservation de ce galliforme de montagne, le Gor avait attaqué devant le tribunal administratif de Montpellier l’autorisation de tir d’un spécimen délivré par le préfet des Pyrénées-Orientales à une association de chasse locale. Il avait obtenu gain de cause. Mais en 2015, le ministère de l’écologie, alors dirigé par Ségolène Royal, avait fait appel de cette décision auprès de la cour administrative d’appel de Marseille. Cette dernière avait à nouveau donné raison au Gor. Le ministère de la transition écologique et solidaire, dirigé par Nicolas Hulot, avait alors saisi le Conseil d’Etat.

Dans un communiqué, le Gor se félicite d’« une victoire juridique capitale » : « Cet oiseau emblématique de nos forêts montagnardes est menacé sur l’ensemble de son aire de répartition en Europe occidentale. En France, il a disparu des Alpes au début des années 2000. Dans les Pyrénées, la diminution des effectifs est estimée à près de 75% depuis les années 1960. Cette grande vulnérabilité de l’espèce a été prise en compte depuis longtemps par nos voisins européens. Le Grand Tétras est une espèce protégée en Suisse depuis 1971 et en Espagne depuis 1986. En Andorre, la chasse est interdite depuis 1965 et l’espèce est protégée depuis 2001. Or, malgré sa situation alarmante et la mise en œuvre d’une stratégie nationale de conservation pour tenter d’enrayer son déclin, le Grand Tétras reste chassable en France, dans le massif pyrénéen », se désole l’association ornithologique.

  • Source : communiqué du Groupe ornithologique du Roussillon (courriel)


Lire aussi : La folle chasse au grand tétras, espèce en voie de disparition

Chapô : Grand tétras mâle en parade (Autriche), Nudelbraut (Wikipédia)





14 juin 2019
Gilets jaunes : les tirs de LBD et de grenades ont explosé en 2018
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
En Bretagne, la préfète demande à un maire de réautoriser les pesticides dans sa commune
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Privatisation d’Aéroports de Paris : la collecte des signatures pour le référendum a commencé
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Les inondations records aux Etats-Unis provoquent une augmentation du prix mondial du maïs
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Concilier croissance économique et écologie : le « en même temps » du Premier ministre
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
500 € avec sursis pour les décrocheurs de portraits de Macron
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Chaque semaine, nous ingérons l’équivalent d’une carte de crédit en plastique
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le changement climatique va faire disparaître jusqu’à 17 % de la biomasse des animaux marins
Lire sur reporterre.net
11 juin 2019
Les navires de croisière polluent plus que toutes les voitures européennes
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
Les gardes forestiers ont manifesté contre la privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
Loi Mobilités : les députés rejettent les amendements proposant la fin de vente des véhicules thermiques dès 2030
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
La « zone morte » du golfe du Mexique s’agrandit encore
Lire sur reporterre.net
7 juin 2019
La France est le plus gros pollueur par les déchets plastiques de la Méditerranée
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

14 juin 2019
La publicité, carburant des migrations internationales
Tribune
15 juin 2019
La fermeture des maternités, symbole de l’abandon des petites villes
Enquête
14 juin 2019
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus militant qu’un journaliste du “Point” ou de BFM TV »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Animaux