Le Conseil d’Etat interdit la chasse d’un grand tétras dans les Pyrénées orientales

Durée de lecture : 2 minutes

29 novembre 2018



Les chasseurs des Pyrénées-Orientales n’auront plus le droit de tuer de grand tétras. C’est ce qu’a tranché le Conseil d’Etat, dans sa décision du 21 novembre 2018, donnant raison au Groupe ornithologique du Roussillon (Gor).

En 2013, au motif d’un mauvais état de conservation de ce galliforme de montagne, le Gor avait attaqué devant le tribunal administratif de Montpellier l’autorisation de tir d’un spécimen délivré par le préfet des Pyrénées-Orientales à une association de chasse locale. Il avait obtenu gain de cause. Mais en 2015, le ministère de l’écologie, alors dirigé par Ségolène Royal, avait fait appel de cette décision auprès de la cour administrative d’appel de Marseille. Cette dernière avait à nouveau donné raison au Gor. Le ministère de la transition écologique et solidaire, dirigé par Nicolas Hulot, avait alors saisi le Conseil d’Etat.

Dans un communiqué, le Gor se félicite d’« une victoire juridique capitale » : « Cet oiseau emblématique de nos forêts montagnardes est menacé sur l’ensemble de son aire de répartition en Europe occidentale. En France, il a disparu des Alpes au début des années 2000. Dans les Pyrénées, la diminution des effectifs est estimée à près de 75% depuis les années 1960. Cette grande vulnérabilité de l’espèce a été prise en compte depuis longtemps par nos voisins européens. Le Grand Tétras est une espèce protégée en Suisse depuis 1971 et en Espagne depuis 1986. En Andorre, la chasse est interdite depuis 1965 et l’espèce est protégée depuis 2001. Or, malgré sa situation alarmante et la mise en œuvre d’une stratégie nationale de conservation pour tenter d’enrayer son déclin, le Grand Tétras reste chassable en France, dans le massif pyrénéen », se désole l’association ornithologique.

  • Source : communiqué du Groupe ornithologique du Roussillon (courriel)




Lire aussi : La folle chasse au grand tétras, espèce en voie de disparition

Chapô : Grand tétras mâle en parade (Autriche), Nudelbraut (Wikipédia)



18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

17 septembre 2020
Le hold-up des planteurs d’arbres sur le plan de relance
Tribune
17 septembre 2020
Régulation de la publicité : le ton monte entre écolos et annonceurs
Info
18 septembre 2020
Avec le projet de contournement de Montpellier, la voiture reste reine
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Animaux