Le Conseil d’Etat valide le chantier de la ligne à très haute tension en Haute-Durance

Durée de lecture : 1 minute

27 octobre 2017



Le Conseil d’État confirme l’utilité publique de la rénovation électrique en Haute-Durance. Lundi 23 octobre, un avis définitif a été rendu, après que les autorisations ministérielles aient été attaquées par plusieurs associations. Des recours déposés depuis fin 2014, notamment contre l’étude d’impact qui mettait en avant un besoin croissant en énergie dans les Hautes-Alpes, avec une nécessité de renforcer le réseau de distribution.

« L’association Avenir Haute Durance s’afflige de la décision du conseil d’Etat, malheureusement sans surprise, ont réagi les opposants dans un communiqué. Il aura fallu attendre trois ans pour qu’enfin les fonctionnaires (...) daignent se pencher sur nos recours. Entre-temps les travaux avaient irrémédiablement avancé... Peu importent les 98 % de citoyens opposés au projet durant l’enquête publique. Peu importe qu’Avenir Haute Durance soit devenue en quelques années l’une des plus grosses associations du département (2.500 membres). Peu importe qu’en Savoie, dans les Pyrénées ou dans le Verdon les mêmes lignes aient été enfouies suite à l’action des élus locaux ou de la justice. »

« Avenir Haute Durance déposera ces jours-ci une plainte concernant les 442 manquements relevés l’an dernier lors des chantiers, ont également annoncé les opposants. Elle réfléchit d’ores et déjà à déposer d’autres recours, notamment pour “autorisation obtenue par fraude”. »

  • Sources : Alpes 1 et Avenir Haute Durance (courriel)




Lire aussi : Dans les Hautes-Alpes, le chantier de la ligne à très haute tension saccage l’environnement


23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Des inondations ont tué au moins 111 personnes au Vietnam
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Monsanto définitivement reconnu coupable des dommages causés à l’agriculteur Paul François
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
L’entreprise Nokia va déployer la 4G sur la Lune
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Avec l’uranium appauvri, le volume des déchets radioactifs français grossit encore, estime l’ASN
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
La pollution de l’air coûte 943 euros par an et par Français
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles

24 octobre 2020
États-Unis : mais pourquoi votent-ils Trump ?
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
23 octobre 2020
En Côte d’Ivoire, la bio-architecture, solution face au tout-béton ?
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles