Le Japon a quitté la Commission baleinière internationale

Durée de lecture : 1 minute

2 janvier 2019



Le 26 décembre, le Japon a annoncé sa décision de quitter la Commission baleinière internationale (CBI), l’organisme chargé de réglementer la chasse à la baleine.

Trente ans après y avoir officiellement mis fin, le Japon va donc reprendre la pêche commerciale à la baleine dès juillet 2019, rejoignant ainsi l’Islande et la Norvège. Cependant, l’archipel n’a jamais complètement cessé cette pratique : il utilise en effet une faille du moratoire mis en place en 1986, qui autorise la chasse aux cétacés pour des recherches scientifiques.

La pêche sera « limitée aux eaux territoriales et à la zone économique exclusive [du Japon] », a assuré le porte-parole du gouvernement. Il a également justifié cette décision par « l’absence de concession de la part des pays uniquement attachés à la protection des baleines, […] bien que des éléments scientifiques confirment l’abondance de certaines espèces de baleines ».

Pour l’ONG Sea Shepherd, qui combat la chasse à la baleine, cette décision pourrait être « une bonne nouvelle pour les cétacés » car elle clarifie la situation. « L’astuce consistant à se faire passer pour des chercheurs va désormais être abandonnée et cela signifie qu’il n’y aura plus aucune justification pour chasser les baleines dans un sanctuaire baleinier international, a-t-elle expliqué dans un communiqué. Nous assistons à la dernière campagne de chasse japonaise en Antarctique. » De plus, si le Japon se retire de la Commission baleinière Internationale, « cela permet à cette dernière de voter la motion pour établir un sanctuaire dans l’Atlantique Sud, mettant donc un terme effectif à la chasse dans tout l’hémisphère Sud ».





Lire aussi : Sous les mers, la cacophonie humaine assomme les cétacés


3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

3 juillet 2020
Face à l’opposition, EDF déplace son projet de déchets nucléaires de Belleville-sur-Loire à La Hague
Info
4 juillet 2020
En Russie, des feux géants ravagent de nouveau la région arctique
Info
3 juillet 2020
Sous la « vague verte » des municipales, le surprenant succès des listes citoyennes
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans