Le collectif Vérité pour Adama rejette les conclusions de l’expertise

Durée de lecture : 1 minute

4 octobre 2018

Mardi 2 octobre, les proches et membres du collectif Vérité et justice pour Adama ont manifesté leur colère et leur incompréhension place Saint-Michel à Paris, après qu’une nouvelle expertise médicale a conclu qu’Adama Traoré est décédé des suites de l’effort fourni dans sa course pour fuir les gendarmes. Le 19 juillet 2016, ce jeune habitant de Beaumont-sur-Oise (Val d’Oise) est mort lors de son interpellation par les forces de l’ordre, dans des conditions encore floues.

« La conclusion de l’expertise est erronée et mensongère », a dit Assa Traoré, sœur d’Adama. Après deux autopsies, une expertise rendue en 2016 et une contre-expertise aux conclusions divergentes un an plus tard, cet ultime rapport écarte la responsabilité des gendarmes dans le décès du jeune homme de 24 ans. Pour les experts, il serait donc mort par « asphyxie », suite à l’effort fourni et le stress lors de sa fuite, rendus fatals par les pathologies dont il souffrait.

Pour le collectif Vérité et justice pour Adama, il y a plusieurs éléments discordants dans ce rapport. Pour eux, le jeune homme a pu mourir des suite de la compression thoracique due au plaquage ventral des gendarmes lors de l’interpellation. Mais cet élément n’est pas repris dans les conclusions de l’expertise.

D’après eux, ce rapport illustre la volonté de la Justice et de l’État « d’étouffer cette affaire ». Ils attendent désormais une reconstitution des faits et appellent à une mobilisation populaire le 13 octobre pour faire pression face à ce « déni de justice ».

- Source : Radio Parleur.



Lire aussi : Assa Traoré : « Face aux violences policières, la France doit se lever et dire non »


15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
La surexploitation des nappes phréatiques tue les rivières
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2019
Attac repeint en noir le pollueur Total. Six militants en garde à vue
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
Marcos Tulio Cruz, leader paysan assassiné au Honduras
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
La loi Alimentation est « un échec » pour les paysans comme pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2019
En Équateur, les manifestants protestent massivement contre la hausse du prix de l’essence
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
Trois activistes antipub en garde à vue, un autre en procès, à Lyon
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
Port de Brétignolles : les opposants ont bloqué le chantier
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
EPR de Flamanville : la facture s’alourdit de 1,5 milliard
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
Lubrizol : les indices de dysfonctionnements et de failles dans la surveillance s’accumulent
Lire sur reporterre.net
9 octobre 2019
En Bolivie, des milliers de manifestants contre les feux de forêt
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
14 octobre 2019
Extinction Rebellion : récit d’une semaine de blocages
Info
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
15 octobre 2019
L’étrange victoire d’Extinction Rebellion
Édito


Sur les mêmes thèmes       Libertés