Le décret de fermeture de la centrale de Fessenheim est qualifié d’« enfumage »

10 avril 2017

Le décret autorisant la fermeture de la centrale de Fessenheim, promesse phare de François Hollande, a été publié dimanche 9 avril au Journal officiel. « L’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim (...) est abrogée », indique l’article 1 du décret, qui précise toutefois que cette abrogation sera effective « à compter de la date de mise en service de l’EPR de Flamanville », censée intervenir au plus tôt en 2019.

- Texte du décret : Journal Officiel du 9 avril

Des syndicats d’EDF ont dénoncé une opération de communication. La CGT de Fessenheim fustige un « décret inutile », qui ne fait qu’entériner les décisions prises jeudi par le conseil d’administration d’EDF et ne contient « aucune réelle décision ». Le décret stipule en effet que la fermeture effective de la centrale de Fessenheim, située dans le Haut-Rhin, n’interviendra qu’à compter de la mise en service de l’EPR de Flamanville, en cours de construction dans la Manche. Il lie en outre cette fermeture à la nécessité de respecter le plafonnement de la capacité du parc de réacteurs nucléaires d’EDF à son niveau actuel de 63,2 gigawatts, fixé par la loi sur la transition énergétique.

« L’enfumage continue », a commenté à son tour Martial Château, du réseau Sortir du nucléaire, qui considère que conditionner la fermeture non seulement au démarrage de l’EPR, mais aussi au plafonnement du parc nucléaire, permettra à EDF de la remettre en cause « sans difficulté ». Pour M. Château, le réacteur de Paluel 2, en Normandie, arrêté depuis deux ans, est « condamné », et EDF pourra donc dire « que ce n’est plus la peine de fermer Fessenheim » pour respecter le plafond.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Fessenheim : Caramba… encore raté !


26 avril 2018
Des militants écologistes sont criminalisés en Amérique Latine, selon Amnesty
Lire sur reporterre.net
26 avril 2018
Matignon annonce une trêve, les habitants de la Zad dénoncent un « ultimatum » et un « chantage »
Lire sur reporterre.net
26 avril 2018
Plan pesticides du gouvernement : « le compte n’y est pas » pour les ONG
Lire sur reporterre.net
26 avril 2018
Des personnalités proposent d’accompagner la Zad pour porter leur projet collectif
Lire sur reporterre.net
25 avril 2018
Selon Greenpeace, la PAC encourage la pollution agricole
Lire sur reporterre.net
25 avril 2018
Une militante autochtone assassinée au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 avril 2018
En 2017, coût record des catastrophes environnementales pour les assureurs
Lire sur reporterre.net
23 avril 2018
Sur la Zad, la tension avec les gendarmes a repris lundi 23 avril
Lire sur reporterre.net
21 avril 2018
Le Défenseur des droits saisi pour des violences commises par les gendarmes sur la Zad
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Une commission de l’Assemblée nationale a voté l’expérimentation de l’épandage de pesticides par drone
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Appel à écrire au Premier ministre pour défendre les habitats de la Zad de Notre-Dame-des-Landes
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Surfaces agricoles et espaces naturels continuent de disparaître en France
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Une mission d’information au Sénat remet sur la table le statut des herboristes
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
L’université de Tolbiac évacuée tôt ce matin
Lire sur reporterre.net
19 avril 2018
Françoise Verchère, opposante historique au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, jette l’éponge
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

24 avril 2018
Tolbiac : le point sur l’affaire
Enquête
26 avril 2018
Le sable, une ressource en voie d’épuisement
Info
26 avril 2018
Des fourmis et des hommes. La vie au coeur de la forêt tropicale
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire