Le décret de fermeture de la centrale de Fessenheim est qualifié d’« enfumage »

Durée de lecture : 2 minutes

10 avril 2017

Le décret autorisant la fermeture de la centrale de Fessenheim, promesse phare de François Hollande, a été publié dimanche 9 avril au Journal officiel. « L’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim (...) est abrogée », indique l’article 1 du décret, qui précise toutefois que cette abrogation sera effective « à compter de la date de mise en service de l’EPR de Flamanville », censée intervenir au plus tôt en 2019.

- Texte du décret : Journal Officiel du 9 avril

Des syndicats d’EDF ont dénoncé une opération de communication. La CGT de Fessenheim fustige un « décret inutile », qui ne fait qu’entériner les décisions prises jeudi par le conseil d’administration d’EDF et ne contient « aucune réelle décision ». Le décret stipule en effet que la fermeture effective de la centrale de Fessenheim, située dans le Haut-Rhin, n’interviendra qu’à compter de la mise en service de l’EPR de Flamanville, en cours de construction dans la Manche. Il lie en outre cette fermeture à la nécessité de respecter le plafonnement de la capacité du parc de réacteurs nucléaires d’EDF à son niveau actuel de 63,2 gigawatts, fixé par la loi sur la transition énergétique.

« L’enfumage continue », a commenté à son tour Martial Château, du réseau Sortir du nucléaire, qui considère que conditionner la fermeture non seulement au démarrage de l’EPR, mais aussi au plafonnement du parc nucléaire, permettra à EDF de la remettre en cause « sans difficulté ». Pour M. Château, le réacteur de Paluel 2, en Normandie, arrêté depuis deux ans, est « condamné », et EDF pourra donc dire « que ce n’est plus la peine de fermer Fessenheim » pour respecter le plafond.



Lire aussi : Fessenheim : Caramba… encore raté !


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire