Le décret de fermeture de la centrale de Fessenheim est qualifié d’« enfumage »

10 avril 2017



Le décret autorisant la fermeture de la centrale de Fessenheim, promesse phare de François Hollande, a été publié dimanche 9 avril au Journal officiel. « L’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim (...) est abrogée », indique l’article 1 du décret, qui précise toutefois que cette abrogation sera effective « à compter de la date de mise en service de l’EPR de Flamanville », censée intervenir au plus tôt en 2019.

- Texte du décret : Journal Officiel du 9 avril

Des syndicats d’EDF ont dénoncé une opération de communication. La CGT de Fessenheim fustige un « décret inutile », qui ne fait qu’entériner les décisions prises jeudi par le conseil d’administration d’EDF et ne contient « aucune réelle décision ». Le décret stipule en effet que la fermeture effective de la centrale de Fessenheim, située dans le Haut-Rhin, n’interviendra qu’à compter de la mise en service de l’EPR de Flamanville, en cours de construction dans la Manche. Il lie en outre cette fermeture à la nécessité de respecter le plafonnement de la capacité du parc de réacteurs nucléaires d’EDF à son niveau actuel de 63,2 gigawatts, fixé par la loi sur la transition énergétique.

« L’enfumage continue », a commenté à son tour Martial Château, du réseau Sortir du nucléaire, qui considère que conditionner la fermeture non seulement au démarrage de l’EPR, mais aussi au plafonnement du parc nucléaire, permettra à EDF de la remettre en cause « sans difficulté ». Pour M. Château, le réacteur de Paluel 2, en Normandie, arrêté depuis deux ans, est « condamné », et EDF pourra donc dire « que ce n’est plus la peine de fermer Fessenheim » pour respecter le plafond.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Fessenheim : Caramba… encore raté !


28 avril 2017
La Commission européenne lève un obstacle au projet d’aéroport
Lire sur reporterre.net
28 avril 2017
Le Salvador interdit les mines de métaux, une première mondiale
Lire sur reporterre.net
28 avril 2017
Huit mois de prison avec sursis pour le principal prévenu de l’abattoir du Vigan
Lire sur reporterre.net
27 avril 2017
La mauvaise situation financière d’Areva menace la sûreté de l’usine de la Hague
Lire sur reporterre.net
27 avril 2017
Épisode de gel : de nombreuses récoltes sont menacées
Lire sur reporterre.net
27 avril 2017
Affaire Triskalia : la Commission européenne saisie
Lire sur reporterre.net
26 avril 2017
Le Parlement européen va étudier un texte favorisant la surpêche
Lire sur reporterre.net
26 avril 2017
Des eurodéputés demandent l’interdiction de la fusion Monsanto/Bayer
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Aujourd’hui, c’est la journée mondiale des manchots
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
4 ans après le drame du Rana Plaza, peu d’amélioration pour les travailleurs au Bangladesh
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Le G 20, le FMI et la Banque mondiale renoncent à parler du climat
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Moteurs diesel truqués : une information judiciaire ouverte à l’encontre de PSA
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Le photographe Nnoman Cadoret a été brutalisé par des policiers en civil et sans brassard
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Les aires protégées africaines abritent beaucoup moins d’éléphants qu’on le pensait
Lire sur reporterre.net
21 avril 2017
Un seul candidat, Philippe Poutou, est partisan de l’abandon de la bombe atomique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

23 mars 2017
Des villages du Gard démontrent que l’accueil des réfugiés est possible et vitalisant
Alternative
27 avril 2017
La série télé la plus originale du moment : Balbuzard Story 2 !
Info
27 avril 2017
Surplombant les politiques, le lourd et discret poids des multinationales
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire