Le gouvernement anglais interdit l’exploitation du gaz de schiste

Durée de lecture : 2 minutes

4 novembre 2019



Après qu’une nouvelle étude scientifique ait averti qu’il n’était pas possible d’exclure des conséquences « inacceptables » pour les personnes vivant à proximité de sites de fracturation, le gouvernement britannique a annoncé le 2 novembre la suspension de l’exploitation du gaz de schiste par la fracturation hydraulique, avec effet immédiat.

C’est une victoire pour les activistes comme Gillian Kelly, une des héroïnes du livre Les héros de l’environnement.

Elle veut y croire, car "même si on peut s’inquiéter du fait que la décision ait été prise juste avant les élections, il sera très difficile pour le gouvernement de revenir sur cette décision. "

L’étude, réalisée par l’OGA (Oil and Gas Authority), a également averti qu’il n’était pas non plus possible de prédire la puissance des tremblements de terre pouvant être provoqués par la fracturation hydraulique. Cette technique extractive consiste à injecter sous terre à très haute pression de l’eau, des produits chimiques et du sable pour fracturer le schiste argileux et libérer les hydrocarbures qui y sont piégés depuis des millénaires.

Cette décision intervient moins d’une semaine après qu’un autre rapport, rédigé par Whitehall, un organisme de surveillance des dépenses, a révélé que le projet de fracturation au Royaume-Uni avait pris plusieurs années de retard et avait déjà coûté au contribuable au moins 32 millions de livres sans produire d’énergie.

Le gouvernement a déclaré qu’il n’autoriserait aucun nouveau projet de fracturation "jusqu’à ce que la sécurité de cette technique soit prouvée."

Le seul site de fracturation actif du Royaume-Uni à Preston New Road, dans le Lancashire, a été suspendu immédiatement cet été après que la fracturation a déclenché de multiples tremblements de terre qui dépassaient les limites de magnitude acceptables fixées par le gouvernement.

Les ministres ont également averti les sociétés de gaz de schiste qu’il ne soutiendrait pas les nouveaux projets de fracturation, un coup dur pour les entreprises du secteur des combustibles fossiles.

- Source : The Guardian





Lire aussi : En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel


13 juillet 2020
Une partie du plastique européen est rejeté dans les océans en Asie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
La production de pétrole de schiste a atteint son pic aux Etats-Unis
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
Aux États-Unis, victoire des Sioux contre un oléoduc géant
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique Nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

11 juillet 2020
Pièges à lapin, plantes comestibles et purificateurs d’eau : j’ai suivi un stage survivaliste
Reportage
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
15 mai 2020
Masques : l’État méprise l’organisation spontanée des couturières
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste