Le gouvernement anglais interdit l’exploitation du gaz de schiste

Durée de lecture : 2 minutes

4 novembre 2019

Après qu’une nouvelle étude scientifique ait averti qu’il n’était pas possible d’exclure des conséquences « inacceptables » pour les personnes vivant à proximité de sites de fracturation, le gouvernement britannique a annoncé le 2 novembre la suspension de l’exploitation du gaz de schiste par la fracturation hydraulique, avec effet immédiat.

C’est une victoire pour les activistes comme Gillian Kelly, une des héroïnes du livre Les héros de l’environnement.

Elle veut y croire, car "même si on peut s’inquiéter du fait que la décision ait été prise juste avant les élections, il sera très difficile pour le gouvernement de revenir sur cette décision. "

L’étude, réalisée par l’OGA (Oil and Gas Authority), a également averti qu’il n’était pas non plus possible de prédire la puissance des tremblements de terre pouvant être provoqués par la fracturation hydraulique. Cette technique extractive consiste à injecter sous terre à très haute pression de l’eau, des produits chimiques et du sable pour fracturer le schiste argileux et libérer les hydrocarbures qui y sont piégés depuis des millénaires.

Cette décision intervient moins d’une semaine après qu’un autre rapport, rédigé par Whitehall, un organisme de surveillance des dépenses, a révélé que le projet de fracturation au Royaume-Uni avait pris plusieurs années de retard et avait déjà coûté au contribuable au moins 32 millions de livres sans produire d’énergie.

Le gouvernement a déclaré qu’il n’autoriserait aucun nouveau projet de fracturation "jusqu’à ce que la sécurité de cette technique soit prouvée."

Le seul site de fracturation actif du Royaume-Uni à Preston New Road, dans le Lancashire, a été suspendu immédiatement cet été après que la fracturation a déclenché de multiples tremblements de terre qui dépassaient les limites de magnitude acceptables fixées par le gouvernement.

Les ministres ont également averti les sociétés de gaz de schiste qu’il ne soutiendrait pas les nouveaux projets de fracturation, un coup dur pour les entreprises du secteur des combustibles fossiles.

- Source : The Guardian



Lire aussi : En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel


27 janvier 2020
Un rapport fustige la stratégie du maintien de l’ordre lors des un an des Gilets jaunes
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Plus de 300 employés d’Amazon critiquent publiquement le bilan environnemental de leur entreprise
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Le gouvernement abandonne la grenade Gli F4 au profit d’une autre grenade sans explosif
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Des parlementaires, des écologistes et des syndicalistes réagissent à la menace d’une privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales et l’Aude en vigilance rouge inondations
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
Un Code de la liberté de la presse pour la police
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
EDF a proposé une liste de 14 réacteurs nucléaires à démanteler avant 2035
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
La France baisse ses ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
À Paris, des enfants contre les voitures
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

27 janvier 2020
« Nous appelons à des luttes locales et coordonnées contre les projets industriels »
Tribune
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
27 janvier 2020
Une commune bretonne impose l’agriculture bio et paysanne à 400 propriétaires
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste