Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement

Durée de lecture : 2 minutes

23 mai 2019



A l’issue du Conseil de défense écologique, ce jeudi 23 mai au matin, Edouard Philippe et François de Rugy ont tenu une conférence de presse. Ils ont notamment annoncé que « le projet Montagne d’Or ne se fera pas ». Ce projet de mine aurifère en Guyane est très critiqué, car destructeur pour les écosystèmes.

François de Rugy a expliqué que le Conseil de défense avait « constaté l’incompatibilité du projet avec les exigences de protection de l’environnement ».

Sur Twitter, l’avocat en droit de l’environnement Arnaud Gossement a rappelé que cette annonce ne signifiait pas pour autant que le projet ne se ferait pas, la demande d’autorisation n’étant pas encore déposée.

De la même manière, la députée Delphine Batho, également candidate Urgence écologie aux européennes, a dénoncé un « mensonge » : « François de Rugy et Edouard Philippe n’ont fait que répéter la phrase déjà prononcée par le président de la république sur l’incompatibilité du projet, peut-on lire dans un communiqué de son mouvement, Génération écologie. Le mot abandon n’a pas été prononcé. Aucune décision ne sera matérialisée juridiquement. Le sujet est renvoyé à l’hypothétique réforme du code minier, véritable arlésienne depuis des années ».

François de Rugy a aussi annoncé la mise en place d’un observatoire de l’artificialisation des sols, qui produira plus de connaissances par département, en vue d’un calendrier pour aller vers le « zéro artificialisation ».

Le gouvernement est « déterminé à obtenir des résultats concrets et rapides sur le climat et la biodiversité », a déclaré Édouard Philippe. « Toutes les politiques publiques doivent être irriguées par cette préoccupation et intégrer les logiques de préservation du climat », a détaillé le Premier ministre.

Beaucoup accusent le gouvernement d’opportunisme en réunissant ce nouveau Conseil à trois jours des européennes, Édouard Philippe a répondu : « Nous en parlons, ils nous critiquent, nous n’en parlerions pas, on critiquerait ».

- Source : Reporterre.





Lire aussi : En Guyane, les groupes miniers préparent « la grande braderie » du territoire


2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
Bayer sort dix milliards de dollars pour mettre fin aux procès liés au Roundup
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
En Sibérie, la vague de chaleur déclenche des feux de forêt
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Blocage de BlackRock : deux activistes encourent de la prison ferme
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

THEMATIQUE    Politique
2 juillet 2020
Au Kosovo, Serbes et Albanais luttent ensemble pour protéger leurs rivières
Reportage
2 juillet 2020
Municipales : pas de « vague verte », mais des gouttes d’eau sur des pierres brûlantes
Chronique
1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste



Sur les mêmes thèmes       Politique