Le ministre états-unien de l’environnement nie le rôle du CO2 dans le changement climatique

Durée de lecture : 1 minute

10 mars 2017

Climato-sceptique reconnu, Scott Pruitt, le nouveau patron de l’Agence américaine de l’environnement (EPA), a lancé jeudi 9 mars un premier pavé dans la mare en affirmant sur l’antenne de CBNC que les émissions de dioxyde de carbone (CO2) n’étaient sans doute pas un facteur déterminant dans le changement climatique .

« Je pense que mesurer avec précision l’impact de l’activité humaine sur le climat est quelque chose de très difficile et il existe un immense désaccord sur le degré de cet impact. Donc non, je ne serais pas d’accord pour dire qu’il s’agit d’un contributeur important au réchauffement climatique », a-t-il déclaré dans une interview sur la chaîne CNBC, avant de dénoncer le « mauvais accord » de Paris. « L’accord de Paris aurait dû être géré comme un traité , il aurait dû passer par une validation au Sénat. C’est inquiétant », a-t-il déploré.

Les propos du nouveau patron de l’EPA, longtemps détracteur farouche de cette agence contre laquelle il a initié ou s’est joint à quatorze actions en justice, ont provoqué un tollé, notamment dans la communauté scientifique. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) « a déterminé que l’accroissement des émissions de CO2 était la principale cause du réchauffement suivi par le méthane, les gaz halogénés et le protoxyde d’azote dont les concentrations ont résulté principalement des activités humaines », rappelle notamment Kerry Emanuel, professeur de sciences atmosphériques au Massachusetts Institute of Technology (MIT).



Lire aussi : Donald Trump confie l’environnement au climatosceptique Scott Pruitt


19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
7 septembre 2019
Gilets jaunes, écologistes : marchons ensemble le 21 septembre
Tribune
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
20 septembre 2019
Les simulations françaises décrivent un avenir catastrophique
Info


Sur les mêmes thèmes       Climat