Le monde des nanomatériaux s’élabore en cachette

Durée de lecture : 1 minute

21 avril 2016 / Sarah Lefèvre et Félix Blondel



C’est le monde de l’infiniment petit, de l’invisible à l’œil. Les nanomatériaux sont partout, portés dans l’ombre par les industriels soutenus par les États. Mais les conséquences environnementales et sanitaires de ces particules plus que fines ne sont pas considérées. Premier volet, en bande dessinée, de la série d’enquêtes qu’ouvre Reporterre.


Notes :

(1) Rapport de l’OCDE (fevrier 2016)

(2) Recommandations de l’Anses (avril 2014)





Lire aussi : Nanomatériaux : le gouvernement français veut les introduire dans l’alimentation

Source : Sarah Lefèvre pour Reporterre

Dessins : © Félix Blondel/Reporterre

DOSSIER    Nanotechnologies

31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage
31 juillet 2020
Écologistes, nous marchons contre le racisme et pour la justice sociale
Tribune
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info


Dans les mêmes dossiers       Nanotechnologies