Le nucléaire trop lourd et coûteux pour sauver le climat, selon un rapport

Durée de lecture : 1 minute

31 octobre 2019

La filière nucléaire perd du terrain face à celle des énergies renouvelables à la fois en matière de coûts et de capacités, ce qui la rend moins efficace dans la lutte contre le réchauffement climatique, selon le World Nuclear Industry Status Report (WNISR) de 2019.

À la mi-2019, les nouveaux générateurs éoliens et solaires concurrençaient efficacement les centrales nucléaires existantes, y compris en matière de coûts, et leur capacité de production augmentait plus rapidement que celles de toutes les autres filières, peut-on lire. « Il est urgent de stabiliser le climat. Le nucléaire est lent. Il ne répond à aucun besoin technique ou opérationnel que les concurrents sobres en carbone ne puissent satisfaire mieux, à un prix moins élevé et plus rapidement », souligne Mycle Schneider, qui a coordonné la rédaction du rapport.

Depuis 2009, la durée moyenne de construction des réacteurs à l’échelle mondiale est d’un peu moins de dix ans, selon ses auteurs, alors que la World Nuclear Association (WNA) estime qu’elle prend entre cinq et huit ans et demi. Ce délai supplémentaire, expliquent-ils, a des conséquences majeures en matière de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, dans la mesure où il implique une prolongation de la durée de vie des centrales thermiques. L’énergie nucléaire est également beaucoup plus chère. Le coût de la production d’énergie solaire varie de 36 à 44 dollars par mégawattheure (MWh) et celui de l’énergie éolienne, de 29 à 56 dollars par MWh. Pour le nucléaire, la fourchette est de 112 à 189 dollars.

  • Source : Challenges
  • Photo : la centrale nucléaire de Civeaux (Vienne). Flickr (Daniel Jolivet/CC BY 2.0)


Lire aussi : Mycle Schneider : Dans le monde, « le nucléaire devient insignifiant »


11 novembre 2019
Un déclin vertigineux des insectes observé en Allemagne
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2019
Au Royaume-Uni, deux fillettes lancent une pétition contre les jouets en plastique des fast-foods
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
La justice valide deux arrêtés antipesticides au nom du « danger grave » pour la population
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
Une sécheresse historique menace de crise humanitaire la Zambie et le Zimbawe
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Triangle de Gonesse : le rapporteur public demande la suspension des travaux de la ligne 17 Nord
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Le gouvernement devrait annoncer l’abandon du projet EuropaCity
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
11.000 scientifiques alertent sur « l’urgence climatique qui menace le destin de l’humanité »
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
L’État augmente le financement de lignes aériennes intérieures
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Des activistes ont perturbé une conférence de l’industrie du gaz à Paris
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Le vélo pourrait devenir un enjeu central des municipales
Lire sur reporterre.net
6 novembre 2019
Pesticides : la justice reconnaît Triskalia responsable d’avoir empoisonné un salarié
Lire sur reporterre.net
6 novembre 2019
La France et la Chine réaffirment leur soutien « ferme » à l’« irréversible » accord de Paris
Lire sur reporterre.net
5 novembre 2019
Amassada : Les manifestants repoussés par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
5 novembre 2019
Des scientifiques documentent les blessures oculaires causées par la police en France
Lire sur reporterre.net
4 novembre 2019
Des associations demandent l’abandon du projet de serre tropicale Tropicalia
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

8 novembre 2019
La députée Bérangère Abba : un jour contre l’enfouissement des déchets nucléaires, à son pilotage le lendemain
Enquête
8 novembre 2019
Malgré l’abandon d’EuropaCity, le béton menace toujours le triangle de Gonesse
Entretien
9 novembre 2019
« Notre histoire s’est bâtie pour partie sur des violences populaires »
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire