Le préfet valide le projet de gare du Triangle de Gonesse

Durée de lecture : 2 minutes

24 septembre 2018



Le préfet du Val d’Oise a signé le permis de construire de la gare du Triangle de Gonesse (Val d’Oise) de la ligne 17 du Grand Paris express, a annoncé la mairie de Gonesse le 18 septembre.

Cette gare controversée doit desservir la ZAC du même nom pilotée par Grand Paris aménagement et qui prévoit notamment la création du méga-complexe EuropaCity, porté par le groupe Auchan et son partenaire chinois Wanda.

« Une gare en plein champ, dans une zone sans habitant, c’est complètement aberrant, a déclaré Bernard Loup, président du Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG), opposé au projet. Tant d’autres besoins en transports en commun urgents ne sont pas satisfaits ! Mais le gouvernement préfère céder aux lobbies, au détriment des habitants du territoire ».

A ce jour, la ZAC (zone d’aménagement concertée) autorisant l’urbanisation de 280 ha de terres agricoles du Triangle de Gonesse - dont 80 ha pour le projet Auchan - est toujours frappée d’annulation. L’appel déposé par le gouvernement devant le tribunal administratif de Cergy ne sera jugé qu’en 2019.

La mairie de Gonesse, favorable au projet, s’est félicitée de ce feu vert pour la gare, « qui conditionne le reste du projet ». Selon le maire, Jean-Pierre Blazy, « c’est une excellente nouvelle pour les habitants du territoire qui attendent l’arrivée du métro avec impatience. » Les opposants rétorquent qu’au vu de la situation géographique de la gare, en dehors de Gonesse, « celle-ci serait très peu fréquentée par les Val d’Oisiens, y compris les Gonessiens, qui continueront à utiliser le RER D à proximité. »

« Plutôt que d’investir un milliard d’euros de fonds publics — le coût d’un détour de 5 kilomètres, la construction d’une gare d’interconnexion et d’un échangeur autoroutier — pour la desserte d’un projet privé de plus en plus contesté, le CPTG soutient le Plan de Mobilisation pour les transports d’Ile-de-France, qui comporte notamment le tram-train Ligne 11 express devant relier Sartrouville (78) à Noisy-le-Sec (93) en passant par Argenteuil. »

- Source  : communiqué du CPTG.

  • Photo : © Mathieu Génon/Reporterre




Lire aussi : Le gouvernement relance le projet Europacity


26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le Conseil général de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles

26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles