Le projet dans la plaine du Var, près de Nice, retoqué par la justice

14 juillet 2017

Le tribunal administratif de Nice a annulé le "projet stratégique et opérationnel" (PSO) de l’Eco-Vallée de la plaine du Var, une opération d’intérêt national (OIN) initiée par le maire de Nice, Christian Estrosi, quand il était ministre de l’Aménagement du territoire en 2007.

Dans un jugement en date du 22 juin 2017 et connu le 11 juillet, la justice considère que ce plan,adopté en 2015, un document capital qui définit les opérations d’urbanisme à venir sur ce territoire de 10.000 hectares située dans la basse vallée du Var, au sein de la Métropole Nice Côte d’Azur, aurait dû être précédé d’une étude d’incidence Natura 2000.

Le tribunal a également condamné l’établissement public d’aménagement (EPA), la structure qui met en oeuvre cette opération d’intérêt national, à verser 2.000 euros au Collectif associatif 06 pour des réalisations écologiques (Capre 06) qui avait introduit ce recours en justice.

Cependant, selon l’avocat de l’EPA, Me Marc Fornacciari, « l’annulation du PSO n’a aucune incidence pratique sur tous les projets en cours dans la plaine du Var pour la simple raison que le PSO n’est pas le cadre juridique de ces projets ».

L’Eco-Vallée comprend notamment quatre grands projets dont un centre d’affaires international et une technopole urbaine du développement durable. Elle avait été inscrite parmi les opérations d’intérêt national par un décret du ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo datant de mars 2008.

  • Complément d’information : le jugement du tribunal en téléchargement :



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Vous mangez des nuggets ? Vraiment ? Voici ce qu’ils contiennent


Documents disponibles

  Sans titre

24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands projets inutiles

16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
24 février 2018
En Allemagne, le salon de la Bio compte trois fois plus d’exposants que le Salon de l’agriculture en France
Reportage
24 février 2018
Les normes tuent les paysans
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Grands projets inutiles