Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Grands projets inutiles

Le tribunal administratif de Strasbourg ordonne l’évacuation de la Zad de Kolbsheim

Les militants anti-GCO (Grand contournement ouest) sont « enjoints » par le tribunal administratif de Strasbourg de quitter le terrain qu’ils occupent à côté du Moulin, à Kolbsheim. Le juge autorise le recours à la force publique, si nécessaire, dans un délai d’un an.

Chacun de la dizaine de zadistes qui vivent sur le terrain était convoqué devant le tribunal administratif lundi 17 juin. Une procédure en référé (donc en urgence) pour cause d’occupation du sol « sans droit ni titre ».

Le tribunal leur demande de « quitter immédiatement les lieux » et de déblayer le terrain, c’est-à-dire de détruire ou démonter leurs habitations de fortune, construites notamment pour résister aux rigeurs de l’hiver 2017.

Bien que l’autorisation environnementale ne soit pas encore donnée, les arrêtés qui autorisent les travaux préparatoires « sont en l’état de l’instruction, excécutoires » selon le tribunal. La requête de la société Arcos, filiale de Vinci, qui demandait que chaque occupant, qui s’opperait aux travaux, soit contraint à une astreinte de 500 euros par heure, n’a pas été suivie par le juge.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende