Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Nucléaire

Légère pollution radioactive dans l’atmosphère en Europe

Plusieurs réseaux de surveillance de pays européens ont détecté des traces d’un élément radioactif qui n’existe pas à l’état naturel dans l’atmosphère, le ruthénium 106, rapporte l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire français (IRSN) repris par Le Figaro mercredi 4 octobre. L’origine de cette pollution n’est aujourd’hui pas connue, mais l’organisme français, en relation avec Météo France, regarde les mouvements de masse d’air de ces derniers jours pour tenter de retracer les trajectoires possibles, et donc retrouver la région où ce ruthénium a pu être émis dans l’air.

Pour le moment, ce matériau radioactif a été trouvé, en très petites quantités, par des instruments de mesure situés en Norvège, en Suisse et en Autriche. En France, l’IRSN pousse ses mesures, en allongeant les temps de prélèvements sur des filtres, pour avoir un plus grand volume d’air analysé, mais n’a pour le moment pas découvert de traces de ruthénium. « Si nous nous intéressons à la présence de ruthénium 106 dans l’air en ce moment, ce n’est pas parce qu’il y a le moindre danger pour la santé humaine ou pour l’environnement dans notre pays, puisque les concentrations mesurées sont des milliers de fois plus faibles que le bruit de fond de la radioactivité naturelle mesurée en permanence », explique Jean-Marc Péres, directeur général adjoint de l’IRSN en charge de la santé et de l’environnement. « En revanche, comme il n’existe aucun réservoir naturel de ruthénium 106 dans l’environnement, ni de source artificielle qui en émettrait en continu, nous aimerions bien savoir d’où vient cet élément radioactif. » La radioactivité du ruthénium 106 est divisée par deux tous les 373 jours. Dans la nature, la forme la plus courante de cet atome est le ruthénium 102, qui n’est pas radioactive.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende