Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Eau, rivières, océans

Les algues toxiques provoquent une marée rouge au Chili

L’île de Chiloé, au sud du Chili, souffre depuis plusieurs semaines de la prolifération d’algues toxiques, contraignant les pêcheurs au chômage. Ces algues consomment l’oxygène disponible et génèrent des toxines vénéneuse pour les mollusques.

La « marée rouge » est un phénomène récurrent, mais qui connaît une forte intensité ces derniers mois. Les côtes chiliennes ont récemment été le théâtre d’épisodes alarmants, avec la mort de milliers de saumons, de sardines, de baleines et de machas, un coquillage typique de la région.

Trois hypothèses peuvent expliquer l’ampleur de ces marées. Certains scientifiques relient ces événements au phénomène El Niño, qui réchauffe la mer et entraîne notamment une multiplication d’algues. De leur côté, les pêcheurs affirment que, si cette « marée rouge » est si virulente, c’est en raison des tonnes de saumons contaminés par ces algues déversés en mer en début d’année. L’industrie du saumon au Chili est la deuxième au niveau mondial, après la Norvège.

Une troisième cause possible est l’irruption, voici un an, du volcan Calbuco dont les cendres auraient agi comme un fertilisant dans l’océan, favorisant le développement des algues.

Le gouvernement chilien a annoncé qu’il demanderait « à un groupe de scientifiques indépendants des réaliser les études afin d’évaluer ces hypothèses ».

-  Source : L’illustré

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende