Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Climat

Les banques françaises continuent à financer beaucoup les énergies fossiles

Cinq ans après la signature de l’Accord de Paris, les institutions financières continuent d’investir massivement dans les énergies fossiles, constate un rapport publié ce jeudi 10 décembre, par 18 ONG internationales dont les Amis de la Terre et Reclaim Finance.

Ce rapport pointe du doigt le rôle joué par la finance internationale dans le développement de douze méga-clusters d’énergies fossiles [1] depuis l’adoption de l’Accord de Paris. Si elles voient le jour, ces douze bombes climatiques consommeraient à elles seules 75 % du budget carbone disponible pour rester sous la limite de +1,5°C.

Le rapport dévoile que les acteurs financiers ont accordé 1.600 milliards de dollars de financements aux entreprises qui portent cette myriade de nouveaux projets entre 2016 et 2020, et y détenaient 1.100 milliards de dollars d’investissement en août 2020.

Ces montants s’élèvent à 126 milliards de dollars (104 milliards d’euros) de financements et 22 milliards de dollars d’investissements (18 milliards d’euros) pour les banques et investisseurs français. Les ONG concluent que malgré les promesses répétées à la COP21 et depuis, l’industrie financière a continué à aggraver la crise climatique.

« Cet échec lourd de conséquence est également celui d’Emmanuel Macron et de son gouvernement. (...) Trois banques françaises - BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole - restent dans les vingt plus gros financeurs mondiaux de l’expansion des énergies fossiles », estime Lorette Philippot, des Amis de la Terre France.

Les ONGs demandent au gouvernement de « contraindre les acteurs financiers à stopper tous soutiens directs et indirects au développement de nouvelles réserves de charbon, pétrole et gaz. »

  • Photo : Centrale thermique au charbon dans le Hunan, en Chine . Wikimedia

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende