Les chemins imprévisibles de la Zad de Notre-Dame-des-Landes

Durée de lecture : 1 minute

28 mai 2019 / Alessandro Pignocchi

Dans « La Recomposition des mondes », l’anthropologue-dessinateur Alessandro Pignocchi mène l’enquête à la Zad de Notre-Dame-des-Landes, où se construit un nouveau rapport au monde, affranchi de la distinction entre Nature et Culture.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Que se trame-t-il exactement sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes ?

Notre anthropologue dessinateur mène l’enquête : s’agit-il d’un kyste peuplé de hippies violents ? Trop drogués pour comprendre qu’il faut partir puisque le projet d’aéroport est abandonné ? Ou de l’avant-poste, en Occident, d’un nouveau rapport au monde, affranchi de la distinction entre Nature et Culture ?

L’enquête emprunte des chemins imprévisibles sur ce bocage qui, d’emblée, nous absorbe, nous transforme et recompose les liens que nous entretenons avec les plantes, les animaux et le territoire.

Ancien chercheur en sciences cognitives et philosophie, Alessandro Pignocchi s’est lancé dans la bande dessinée avec son blog, Puntish. Son premier roman graphique, Anent. Nouvelles des Indiens Jivaros (Steinkis), raconte ses découvertes et ses déconvenues dans la jungle amazonienne, sur les traces de l’anthropologue Philippe Descola. Dans les deux suivants, Petit traité d’écologie sauvage et La Cosmologie du futur, il décrit un monde où l’animisme des Indiens d’Amazonie est devenu la pensée dominante, et où un anthropologue jivaro tente de sauver ce qui reste de la culture occidentale.


  • La Recomposition des mondes , d’Alessandro Pignocchi, éditions du Seuil, avril 2018, 128 p., 15 €.

DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

21 janvier 2020
Une forêt exceptionnelle du Gard décimée pour fournir du bois de chauffage
Tribune
21 janvier 2020
Faire durer les grèves : les leçons de l’histoire
Enquête
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes





Du même auteur       Alessandro Pignocchi