Les clients des taxis et VTC veulent des « courses zéro émission »

Durée de lecture : 2 minutes

29 janvier 2020

Trois associations — Respire, Transport&Environment et SumOfU — ont publié mercredi 29 janvier un sondage qui montre que près de 80 % des jeunes « qui utilisent des taxis ou des VTC se déclarent prêts à payer un peu plus pour une course zéro émission ».

Le sondage, réalisé dans 7 pays d’Europe sur plus de 12.000 personnes montre que cette tendance est plus forte chez les jeunes : 78 % des jeunes de 18 à 24 ans (et 61 % des personnes sondées en général) accepteraient de payer un peu plus cher pour circuler dans un véhicule propre, électrique ou hydrogène. Pour les associations, « c’est le signe que les compagnies VTC — au premier rang desquelles Uber — doivent améliorer leur offre ».

Cela, alors qu’une étude récente de Transport&Environment a montré qu’Uber était responsable à Paris et à Londres, ses deux principaux marchés européens, de 500.000 tonnes de CO2 par an, l’équivalent des émissions de 250.000 voitures.

Ce sondage fait écho à une campagne internationale contre Uber, qui s’appuie en France sur une pétition qui a reçu plus de 17.000 signatures, et qui demande :

  • Des véhicules 100 % propres (électriques ou hydrogène) d’ici 2025. 90 % des VTC circulant dans nos rues sont des véhicules diesel, principaux émetteurs d’oxydes d’azote (NOx) qui ont des effets graves sur la santé.
  • Des trajets 100 % « safe », pour que les utilisatrices et les utilisateurs soient en sécurité. Plusieurs agressions sexuelles ont récemment été révélées.
  • Des contrats 100 % éthiques, avec des impôts et des charges sociales payés en France et des salaires décents pour les chauffeurs. En 2017, Uber a payé à peine 1 million d’euros d’impôts en France car il ne déclare qu’une infime partie de son chiffre d’affaire.

Cette campagne demande aux candidats à la mairie de Paris de s’engager à agir sur ce sujet.

  • Source : communiqué de Respire
  • Photo : Wikimedia (Petar Milošević/CC BY-SA 4.0)



6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

6 avril 2020
Conservatrice, réactionnaire ou progressiste, trois voies pour l’après-crise sanitaire
Tribune
3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête
6 avril 2020
Pendant le confinement, les épandages de pesticides autorisés près des habitations
Info


Dans les mêmes dossiers       Transports