Les déchets dangereux du centre Stocamine resteront sous terre

28 mars 2017

Plus de 90 % des déchets dangereux du centre de stockage souterrain Stocamine de Wittelsheim (Haut-Rhin) y resteront enfouis, dans le cadre de la fermeture définitive de ce site à l’arrêt depuis un incendie en 2002, a annoncé vendredi 24 mars la préfecture du Haut-Rhin. Sur les 44.000 tonnes de déchets entreposées dans une ancienne mine de potasse, 2.000 seront extraites, correspondant à 93% des déchets contenant du mercure et présentant à ce titre un risque particulier de pollution de la nappe phréatique, a exposé le préfet Laurent Touvet lors d’un point de presse à Colmar.

Le préfet a autorisé par un arrêté le stockage souterrain « pour une durée illimitée » des autres déchets, en l’assortissant de trois mesures de prévention pour empêcher leur contact avec l’eau : remblaiements, barrages de confinement ralentissant la montée de la saumure (eau fortement concentrée en sel) et création d’une zone de drainage. L’ensemble des travaux représente un coût de 200 millions d’euros, dont 100 millions déjà engagés, a-t-il indiqué. Ce coût sera pris en charge intégralement par l’Etat, propriétaire de l’exploitant, les anciennes Mines de potasse d’Alsace (MDPA), a-t-il ajouté, précisant que le confinement pourrait être achevé en 2019.

Plusieurs représentants de Déstocamine rassemblés devant la préfecture ont dénoncé vendredi une « décision scandaleuse » qui aboutit « sciemment à polluer la nappe phréatique ». « On continuera le combat tant que les barrages de confinement ne seront pas en place », a averti Yann Flory, porte-parole du collectif d’associations et d’anciens mineurs.



Lire aussi : En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine



23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets

23 mai 2019
En Inde, les partis politiques ignorent le changement climatique
Info
22 mai 2019
Animaux, internet libre, décroissance… des « petits » partis en campagne
Enquête
23 mai 2019
Le pitoyable bilan de M. Macron en écologie
Info


Dans les mêmes dossiers       Déchets