Les déchets dangereux du centre Stocamine resteront sous terre

28 mars 2017

Plus de 90 % des déchets dangereux du centre de stockage souterrain Stocamine de Wittelsheim (Haut-Rhin) y resteront enfouis, dans le cadre de la fermeture définitive de ce site à l’arrêt depuis un incendie en 2002, a annoncé vendredi 24 mars la préfecture du Haut-Rhin. Sur les 44.000 tonnes de déchets entreposées dans une ancienne mine de potasse, 2.000 seront extraites, correspondant à 93% des déchets contenant du mercure et présentant à ce titre un risque particulier de pollution de la nappe phréatique, a exposé le préfet Laurent Touvet lors d’un point de presse à Colmar.

Le préfet a autorisé par un arrêté le stockage souterrain « pour une durée illimitée » des autres déchets, en l’assortissant de trois mesures de prévention pour empêcher leur contact avec l’eau : remblaiements, barrages de confinement ralentissant la montée de la saumure (eau fortement concentrée en sel) et création d’une zone de drainage. L’ensemble des travaux représente un coût de 200 millions d’euros, dont 100 millions déjà engagés, a-t-il indiqué. Ce coût sera pris en charge intégralement par l’Etat, propriétaire de l’exploitant, les anciennes Mines de potasse d’Alsace (MDPA), a-t-il ajouté, précisant que le confinement pourrait être achevé en 2019.

Plusieurs représentants de Déstocamine rassemblés devant la préfecture ont dénoncé vendredi une « décision scandaleuse » qui aboutit « sciemment à polluer la nappe phréatique ». « On continuera le combat tant que les barrages de confinement ne seront pas en place », a averti Yann Flory, porte-parole du collectif d’associations et d’anciens mineurs.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine


16 juillet 2018
A Rouen, Alternatiba et Les Amis de la Terre actent leur rapprochement
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
L’ONU fait le lien entre le changement climatique et la sécurité internationale
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Le projet autoroutier GCO de Strasbourg subit un nouvel avis défavorable
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Sur la Zad, la gendarmerie réprime un rassemblement contre les crimes policiers
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
Plus d’un million de mètres cubes de matières et déchets radioactifs en France
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
L’Assemblée inscrit l’environnement à l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
Dans le Gard, une ferme occupée depuis 11 ans expulsable dans deux mois
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
22 % des éphémères sont menacés en France
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
L’association négaWatt déplore le « décalage entre un discours volontariste du gouvernement et des actes insuffisants »
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le projet de loi Alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le jour où le trafic aérien a battu son record : 202.000 avions en vol
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’aquaculture fournit près de la moitié du poisson consommé dans le monde
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’usine Sanofi de Lacq émet… 7.000 fois plus de polluants qu’autorisé
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
Marche des migrants : des sans-papiers participant ont été interpellés à Calais
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets

16 juillet 2018
Pourquoi le sport est-il l’opium du peuple ?
Une minute - Une question
16 juillet 2018
À Bayonne, la fraternité chemine avec les migrants
Reportage
14 juillet 2018
BD - Gentilles les fourmis ? Pas, mais vraiment pas, les fourmis envahissantes
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Déchets