Les déchets dangereux du centre Stocamine resteront sous terre

28 mars 2017

Plus de 90 % des déchets dangereux du centre de stockage souterrain Stocamine de Wittelsheim (Haut-Rhin) y resteront enfouis, dans le cadre de la fermeture définitive de ce site à l’arrêt depuis un incendie en 2002, a annoncé vendredi 24 mars la préfecture du Haut-Rhin. Sur les 44.000 tonnes de déchets entreposées dans une ancienne mine de potasse, 2.000 seront extraites, correspondant à 93% des déchets contenant du mercure et présentant à ce titre un risque particulier de pollution de la nappe phréatique, a exposé le préfet Laurent Touvet lors d’un point de presse à Colmar.

Le préfet a autorisé par un arrêté le stockage souterrain « pour une durée illimitée » des autres déchets, en l’assortissant de trois mesures de prévention pour empêcher leur contact avec l’eau : remblaiements, barrages de confinement ralentissant la montée de la saumure (eau fortement concentrée en sel) et création d’une zone de drainage. L’ensemble des travaux représente un coût de 200 millions d’euros, dont 100 millions déjà engagés, a-t-il indiqué. Ce coût sera pris en charge intégralement par l’Etat, propriétaire de l’exploitant, les anciennes Mines de potasse d’Alsace (MDPA), a-t-il ajouté, précisant que le confinement pourrait être achevé en 2019.

Plusieurs représentants de Déstocamine rassemblés devant la préfecture ont dénoncé vendredi une « décision scandaleuse » qui aboutit « sciemment à polluer la nappe phréatique ». « On continuera le combat tant que les barrages de confinement ne seront pas en place », a averti Yann Flory, porte-parole du collectif d’associations et d’anciens mineurs.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine


19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2018
Des étudiants des grandes écoles lancent un manifeste pour le climat
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Le pseudo prix Nobel d’économie couronne un économiste minorant les effets du changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets

19 octobre 2018
La construction en paille est-elle pérenne ?
Une minute - Une question
19 octobre 2018
Dans le sud de l’Italie, des petits villages résistent face à un gazoduc géant
Reportage
16 octobre 2018
Le changement climatique interpelle les citoyens, mais pas les dirigeants de Rhône-Alpes
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Déchets