Les déchets plastiques britanniques ne finiraient pas recyclés, mais en décharge

Durée de lecture : 2 minutes

23 juillet 2018



Plusieurs millions de tonnes de déchets plastiques produits par la Grande-Bretagne ne finiraient pas recyclés comme prévu, mais enfouis dans des décharges à l’autre bout du monde. C’est en tous cas l’inquiétude qu’a émise la National Audit Office (NAO), cabinet d’audit britannique chargé de surveiller les dépenses publiques, dans un récent rapport publié lundi 23 juillet et repris par le journal The Guardian.

Le cabinet d’audit accuse l’Agence de l’environnement britannique de ne pas être en mesure de garantir le recyclage effectif des emballages plastiques envoyés à l’étranger. Cette dernière affirme que 44 % des déchets plastiques britanniques seraient actuellement recyclés. Or, la méthode de calcul sur laquelle se base cette estimation serait biaisée, selon la NAO, puisqu’elle utiliserait des données non vérifiées. De façon plus générale, le cabinet d’audit pointe du doigt un sérieux manque de rigueur de la part de l’Agence, notamment dans le contrôle des sites de retraitements étrangers concernés. Sur les 346 contrôles prévus, seuls 124 ont été effectués.

Depuis 2002, la quantité de déchets britanniques exportés en Chine, en Turquie, en Malaisie ou encore en Pologne, a été multipliée par six. La Chine et Hong-Kong arrivent d’ailleurs en tête des destinations privilégiées, puisqu’ils importent à eux deux les deux tiers des déchets britanniques exportés, selon Greenpeace. Mais l’été dernier, la Chine a annoncé vouloir mettre fin à l’importation de certains types de plastique provenant de l’étranger, conduisant les États à chercher de nouveaux débouchés pour leurs déchets.





Lire aussi : Le gouvernement s’est opposé à l’interdiction des récipients en plastique dans les cantines en 2025


11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets

10 juillet 2020
EPR : la Cour des comptes étrille la filière nucléaire
Info
11 juillet 2020
Pièges à lapin, plantes comestibles et purificateurs d’eau : j’ai suivi un stage survivaliste
Reportage
11 juillet 2020
Antennes téléphoniques : des enfants italiens invoquent le principe de précaution
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Déchets