Les déchets plastiques britanniques ne finiraient pas recyclés, mais en décharge

23 juillet 2018

Plusieurs millions de tonnes de déchets plastiques produits par la Grande-Bretagne ne finiraient pas recyclés comme prévu, mais enfouis dans des décharges à l’autre bout du monde. C’est en tous cas l’inquiétude qu’a émise la National Audit Office (NAO), cabinet d’audit britannique chargé de surveiller les dépenses publiques, dans un récent rapport publié lundi 23 juillet et repris par le journal The Guardian.

Le cabinet d’audit accuse l’Agence de l’environnement britannique de ne pas être en mesure de garantir le recyclage effectif des emballages plastiques envoyés à l’étranger. Cette dernière affirme que 44 % des déchets plastiques britanniques seraient actuellement recyclés. Or, la méthode de calcul sur laquelle se base cette estimation serait biaisée, selon la NAO, puisqu’elle utiliserait des données non vérifiées. De façon plus générale, le cabinet d’audit pointe du doigt un sérieux manque de rigueur de la part de l’Agence, notamment dans le contrôle des sites de retraitements étrangers concernés. Sur les 346 contrôles prévus, seuls 124 ont été effectués.

Depuis 2002, la quantité de déchets britanniques exportés en Chine, en Turquie, en Malaisie ou encore en Pologne, a été multipliée par six. La Chine et Hong-Kong arrivent d’ailleurs en tête des destinations privilégiées, puisqu’ils importent à eux deux les deux tiers des déchets britanniques exportés, selon Greenpeace. Mais l’été dernier, la Chine a annoncé vouloir mettre fin à l’importation de certains types de plastique provenant de l’étranger, conduisant les États à chercher de nouveaux débouchés pour leurs déchets.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le gouvernement s’est opposé à l’interdiction des récipients en plastique dans les cantines en 2025


23 octobre 2018
Près de Strasbourg, des opposants au GCO en grève de la faim
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2018
Les réacteurs de Fessenheim devront s’arrêter en 2022 au plus tard
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Les mangeurs réguliers de bio risquent moins que les autres de développer un cancer
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Le ministre de l’Agrictulture opposé aux repas végétariens dans les cantines
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Une cabane de Notre-Dame-des-Landes installée à La Plaine
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Un pesticide intoxique 70 personnes dans le Maine-et-Loire
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
L’ASN craint de nouveaux problèmes sur l’EPR
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2018
En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets

18 octobre 2018
Quelles entreprises françaises continuent d’investir dans le charbon ?
Une minute - Une question
22 octobre 2018
Croire, malgré elle, à la justice
Édito
23 octobre 2018
CARTE EXCLUSIVE — Les déchets radioactifs s’entassent partout en France
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Déchets