Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Incendies

Les incendies ont causé des émissions de CO2 records

Feux de fôret en Gironde, le 11 août 2022.

Selon le programme européen Copernicus, les incendies de forêt qui ont ravagé l’Europe ces derniers mois ont provoqué des émissions de gaz à effet de serre très élevées. Les scientifiques ont surveillé tout au long de l’été l’intensité des émissions quotidiennes, ainsi que l’impact des feux de forêt sur la qualité de l’air. D’après leurs calculs, les incendies auraient émis entre le 1er juin et le 31 août 6,4 mégatonnes de carbone. Un niveau qui n’avait pas été atteint depuis quinze ans, en 2007.

750 000 hectares ont brûlé dans l’UE depuis le début de l’année

« Les émissions enregistrées pour l’été 2022 sont en grande partie dues aux incendies de forêt dévastateurs qui ont touché le sud-ouest de la France et la péninsule ibérique, la France et l’Espagne ayant connu leurs plus fortes émissions dues aux incendies de forêt au cours des vingt dernières années », écrivent les scientifiques de Copernicus dans un communiqué.

Au cours de l’été, 508 260 hectares ont brûlé au sein de l’Union européenne, par rapport à une moyenne de 215 548 hectares pour la même période en 2006-2021. Depuis le début de l’année jusqu’au 3 septembre, plus de 750 000 hectares ont brûlé. Pour la période 2006-2021, la moyenne tournait autour de 260 000 hectares.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende