Les recherches sur les liens entre déforestation et épidémies sont insuffisantes, alertent des scientifiques

Durée de lecture : 2 minutes

7 mai 2020



La pandémie mondiale de Covid-19 met en lumière l’importance de certains domaines scientifiques jusque-là peu étudiés, comme le lien entre les écosystèmes, leur biodiversité et l’émergence de nouvelles maladies infectieuses. En effet, les humains exploitent de plus en plus leur environnement et sont par conséquent plus exposés à certains microbes tapis dans l’ombre, ce qui peut accroître les risques de nouvelles contaminations. Des chercheurs de l’Institut national de la recherche agronomique (Inrae), du Cirad, de l’IRD et de l’Institut Pasteur de la Guyane ont publié le 7 mai, dans la revue Environmental Research Letters, une analyse de synthèse sur un corpus de 565 publications, publiés entre 1953 et 2018, sur les liens entre forêts, déforestation et maladies infectieuses émergentes. Ils pointent une fragilité des connaissances sur cet enjeu majeur.

Sur 565 articles scientifiques citant les termes « forêt », « déforestation » et « maladie infectieuse émergente » dans leur titre et leur résumé, seuls 165 d’entre eux traitent en pratique du lien entre forêts, déforestation et maladies émergentes, permettant d’apporter des éléments de compréhension au débat actuel.

Comment expliquer un tel écart ? Un très grand nombre de ces articles traitent en réalité une partie souvent infime du cycle infectieux : les insectes vecteurs ou les animaux réservoirs uniquement, mais beaucoup moins les interactions qu’ils entretiennent avec des virus, des bactéries ou des protozoaires. De surcroît, une très grande majorité de ces articles ne fait pas le lien avec les cas humains. Enfin, un grand nombre de travaux concernent la maladie de Lyme et les leishmanioses cutanées.

Cette étude démontre la nécessité de mener de nouvelles recherches afin de mieux approfondir les connaissances autour de l’émergence des maladies infectieuses humaines et de leur transmission.





Lire aussi : Pour limiter les pandémies, les humains doivent « décoloniser le monde »


5 juin 2020
Le mois de mai 2020 a battu un record de chaleur
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
La sixième extinction de masse s’accélère à un rythme vertigineux
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Disparition de l’élevage et concentration des fermes : la Safer s’inquiète
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Les piscines de matières radioactives de La Hague risquent la saturation, selon l’ASN
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Le printemps 2020 est le deuxième plus chaud enregistré en France
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Sécheresse : neuf départements connaissent déjà des restrictions d’eau
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
En Amazonie, une campagne pour protéger les Yanomami du Covid-19 et des orpailleurs est lancée
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
Des militants recouvrent des publicités en soutien à Alex Montvernay, jugé mardi 2 juin
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Des oiseaux englués dans du pétrole plus d’un an après le naufrage du « Grande America »
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Uber balance des dizaines de milliers de vélos Jump à la décharge
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
La COP26 de Glasgow reportée à novembre 2021
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
En Belgique, action de détournement publicitaire au nom de la priorité climatique
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Actions antinucléaires à Paris, Lyon et dans la Drôme pour réclamer la fermeture de la centrale du Tricastin, âgée de 40 ans
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
« Le Monde d’après » : une floraison de propositions
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Coronavirus

5 juin 2020
Incendie de Lubrizol : les sénateurs critiquent sévèrement l’action gouvernementale
Info
4 juin 2020
Comédienne, je ne veux pas que les théâtres rouvrent
Tribune
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Coronavirus