Recevoir la lettre d'info

Grands Projets inutiles

Macron veut faire Notre-Dame-des-Landes, le Lyon-Turin et la LGV Bordeaux-Toulouse

Interrogé sur RTL vendredi 3 mars, Emmanuel Macron a évoqué le sort de trois grands projets contestés liés aux transports. À ce sujet, M. Macron plaide pour une « concertation durant l’été avec les territoires, les acteurs économiques, les élus pour achever un plan quinquennal sur toutes ces infrastructures ».

Concernant le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, M. Macron est « pour respecter le vote ». Tout en plaidant pour la nomination d’un « médiateur » à qui il « donne six mois ».

Pourquoi ? « Pour une raison simple : pourquoi depuis 2008 Notre-Dame-des-Landes ne se construit pas ? (...) Allez sur le terrain ! Je l’ai dit, je ne ferai pas un Sivens au carré, vous avez tout le monde qui est sur place, vous aurez des blessés, si ce n’est des morts », a-t-il assuré, en référence à la mort du jeune Rémi Fraisse, opposant au barrage de Sivens en 2014.

Dans la même interview, l’ancien ministre de l’Economie a confirmé « les trois grands projets en cours dont les déclarations d’intérêt public sont en train d’être obtenues, c’est à dire le Bordeaux-Toulouse (...) le Lyon-Turin et le canal Seine-Nord qui sont trois gros travaux d’infrastructure ».

Le candidat d’En Marche a déclaré vouloir consacrer « cinq milliards d’euros spécifiquement fléchés sur les infrastructures », sur un plan global d’investissement de 50 milliards d’euros.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende