Migrations, migrations.... environnementales

Durée de lecture : 1 minute

19 mars 2016 / Dina Ionesco, Daria Mokhnacheva, François Gemenne

Catastrophes géophysiques ou météorologiques, hausse du niveau des mers, désertification, dégradation des écosystèmes : chaque année, des millions de personnes quittent leurs terres pour des raisons environnementales. Un phénomène que le changement climatique en cours ne va qu’amplifier.

À l’aide de plus de 100 cartes, graphiques et diagrammes et de nombreuses études de cas concrets, cet ouvrage pionnier, coordonné par trois des meilleurs experts des migrations environnementales, dresse un état des lieux inédit et propose des pistes pour répondre à ce grand défi du XXIe siècle.

Car mieux comprendre ces migrations, c’est mettre au jour la manière dont les causes environnementales se mêlent à d’autres facteurs – politiques, socio-économiques, psychologiques – qui poussent les individus à la migration temporaire ou à l’exode. C’est anticiper les mouvements de population et permettre leur accompagnement raisonné. C’est contribuer à l’indispensable adaptation aux conséquences du changement climatique.


- Atlas des migrations environnementales, par Dina Ionesco, Daria Mokhnacheva, François Gemenne, Presses de Sciences Po, 152 p., 24 €.

Source : Presses de Sciences Po



Lire aussi : Le droit international doit reconnaitre les « déplacés environnementaux »
THEMATIQUE    Climat
13 septembre 2019
La Nuit des ours, un moment de grâce et de frissons
Chronique
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
13 septembre 2019
Valdepiélagos, l’écovillage espagnol qui résiste à l’exode rural
Alternative


Sur les mêmes thèmes       Climat