Ozone, température : septembre 2020, le mois de tous les tristes records

Durée de lecture : 2 minutes

7 octobre 2020



Les scientifiques du service météorologique européen Copernicus ont révélé, mercredi 7 octobre, que le mois de septembre 2020 a été plus chaud de 0,05°C que le mois de septembre 2019 au niveau mondial. Le mois de septembre 2019 était auparavant le plus chaud jamais enregistré, ce qui fait du mois de septembre 2020 le plus chaud au monde jusqu’à présent.

En parallèle, les températures dans l’Arctique sibérien continuent d’être bien au-dessus de la moyenne et la glace de mer arctique est à son deuxième niveau le plus bas depuis le début des enregistrements par satellite.

En Europe, les températures moyennes de septembre ont également atteint un niveau record, soit environ 0,2 °C de plus que le mois de septembre le plus chaud de 2018. Une grande partie du continent a connu des températures supérieures à la moyenne de septembre, en particulier l’Europe du sud-est.

Globalement, l’année 2020 est plus chaude que 2019 pour la même période ; selon les experts, en fonction de certains phénomènes climatiques tels que La Niña, 2020 pourrait devenir l’année la plus chaude jamais enregistrée.

Le trou dans la couche d’ozone a atteint sa taille maximale

Par ailleurs, les scientifiques du service Copernicus ont confirmé que le trou d’ozone au-dessus de l’Antarctique est l’un des plus larges et des plus profonds ces dernières années. Les analyses montrent que le trou a atteint sa taille maximale.

En clair, les concentrations d’ozone stratosphérique ont été réduites à des valeurs proches de zéro au-dessus de l’Antarctique, à environ 20 à 25 km d’altitude. Ce phénomène est dû à un vortex polaire fort, stable et froid.

Le trou dans la couche d’ozone de 2020 ressemble à celui de 2018, qui était aussi un trou assez important, et se situe définitivement dans la partie supérieure du peloton des quinze dernières années environ (...) ce qui confirme que nous devons continuer à appliquer le protocole de Montréal interdisant les émissions de produits chimiques qui appauvrissent la couche d’ozone. Vincent-Henri Peuch, chercheur du service Copernicus.

Pour rappel, le trou dans la couche d’ozone est causé par la présence trop importante dans la stratosphère de substances contenant du chlore et du brome, qui détruisent rapidement les molécules d’ozone.

- Source : Service Copernicus.





Lire aussi : La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée


18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net


18 janvier 2021
Les armes non létales, un mythe qui légitime les violences policières
À découvrir
16 janvier 2021
Vanessa Codaccioni : « L’État nous pousse à agir comme la police »
Entretien
18 janvier 2021
À Gonesse, on se bat contre une gare au milieu des champs
Reportages