Plainte de Greenpeace à Bruxelles sur la recapitalisation d’EDF

18 mai 2017



Greenpeace a annoncé mercredi 17 mai avoir porté plainte contre l’État français auprès de la Commission européenne pour sa participation à la recapitalisation de l’électricien public EDF, qui relève d’une aide d’État illégale selon l’association de défense de l’environnement.

« La plainte de Greenpeace vise à dénoncer l’incompatibilité des augmentations de capital d’EDF avec les règles européennes relatives à la concurrence », indique l’ONG dans un communiqué. EDF avait bouclé avec succès, en mars, une augmentation de capital de 4 milliards d’euros, dont 3 milliards souscrits par l’État français, son principal actionnaire (83,10 %). L’actionnaire public s’est également engagé à percevoir ses dividendes en actions plutôt qu’en numéraire durant trois ans (2015, 2016 et 2017), « ce qui représente à ce jour un montant de 3,8 milliards d’euros accordés à EDF », dénonce Greenpeace. « L’État français a donc transfusé 6,8 milliards d’euros à EDF, sans aucune garantie d’assainissement des finances de l’entreprise en contrepartie », ajoute l’ONG.

Fortement endetté, EDF avait décidé en avril 2016 d’en appeler au marché pour pouvoir faire face à l’effet conjugué de la faiblesse des prix de gros de l’électricité et à un mur d’investissements à venir, comme la maintenance lourde du parc nucléaire français (appelée « grand carénage »), le rachat de la division réacteurs d’Areva ou le projet de construction de deux réacteurs nucléaires EPR à Hinkley Point, en Angleterre. Selon Greenpeace, ces mesures d’aide avaient toutefois pour principal objet de « faciliter le financement » par le groupe de son projet jugé risqué d’Hinkley Point, d’un montant total de 18 milliards de livres (environ 21 milliards d’euros).




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


25 septembre 2017
Mort d’un jeune homme à Aulnay : la famille conteste la version policière
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2017
EELV reconduit quatre élus au Sénat
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2017
Perturbateurs endocriniens : l’Inserm quantifie pour la première fois l’effet cocktail
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2017
Les députés France insoumise interpellent M. Hulot sur la répression à Bure
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2017
Des agriculteurs de la FNSEA défendent le glyphosate sur les Champs-Élysées
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Nicolas Hulot prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures de Total au large de la Guyane
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Agriculture bio : l’État se désengage des aides au maintien
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2017
Perquisition par les gendarmes en cours à Bure
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le gouvernement refuse d’empêcher l’exploration minière en Bretagne
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Anomalies du Creusot : l’ASN demande à EDF d’étendre ses vérifications
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le parti de Macron est « le parti de la régression », selon Attac
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Les eurodéputés ne veulent pas importer un soja OGM tolérant aux herbicides
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Hulot annonce quatre mesures pour le climat
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
La justice absout les délinquants de l’amiante
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Pertubateurs endocriniens : l’effet coktail peut rendre les molécules 10 à 1000 fois plus puissantes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

25 septembre 2017
Le salon de l’agriculture bio imagine les solutions de l’avenir
Reportage
25 septembre 2017
En Finlande, le projet de poubelle nucléaire est accepté par la population
Reportage
23 septembre 2017
En Allemagne, le scandale du diesel bouscule la puissante industrie automobile
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire