Plan pesticides du gouvernement : « le compte n’y est pas » pour les ONG

Durée de lecture : 2 minutes

26 avril 2018

Le mercredi 25 avril, le gouvernement a présenté son nouveau plan de réduction des pesticides. « Le compte n’y est pas », regrette l’ONG Générations futures, qui déplore notamment la possibilité laissée aux filières de préciser « elles-mêmes leurs intentions d’action pour sortir réellement de la dépendance actuelle aux pesticides », les même filières « qui résistent au changement depuis 10 ans et portent la responsabilité de l’échec du plan Ecophyto. » De plus, ne pas vouloir prolonger l’autorisation des substances actives les plus préoccupantes est « très insuffisant » pour l’ONG, qui appelle à « retirer en urgence les produits les contenant ». Générations futures salue toutefois la « prise en compte » de « la situation des riverains des zones cultivées (…) par les ministres de l’Environnement et de la Santé. »

Même son de cloche chez France nature environnement, qui qualifie dans un communiqué le plan d’action de « décevant » : « Le gouvernement propose des solutions qui n’ont pas fonctionné ces dix dernières années ; qu’est-ce qui va changer cette fois ? La volonté de la société civile de sortir des pesticides est de plus en plus affirmée ; il faudra que l’ensemble des acteurs prennent leurs responsabilités pour reconstruire le lien abimé entre agriculture et société. »

De son côté, la Confédération paysanne se demande « où est passé le plan de “sortie” des pesticides réclamé par le président de la République lors du renouvellement de la licence d’utilisation du glyphosate ? Ce matin [mercredi], les quatre ministres concernés ont présenté un simple plan d’action pour réduire la dépendance de l’agriculture aux produits phytopharmaceutiques ». Le syndicat regrette qu’aucun calendrier précis n’ait été établi, que l’interdiction du glyphosate ne soit plus d’actualité et conditionnée à une évaluation de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) sur ses effets cancérogènes. L’accompagnement des agriculteurs et la mise à disposition de produits alternatifs de protection des cultures sont « deux sujets majeurs » pour la Confédération paysanne ; le syndicat regrette qu’ils doivent encore faire l’objet de « concertations complémentaires ».

  • Source  : Reporterre


Lire aussi : Dix ans de lutte contre les pesticides... dix ans d’échec


17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
L’Union européenne sous-estime la dangerosité des pesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le changement climatique va affaiblir l’agriculture du sud de l’Europe
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Les voitures vendues en 2018 émettront plus dans leur vie que l’UE en un an
Lire sur reporterre.net
9 septembre 2019
La Chine veut construire un site souterrain de déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Pesticides