Plan pesticides du gouvernement : « le compte n’y est pas » pour les ONG

26 avril 2018

Le mercredi 25 avril, le gouvernement a présenté son nouveau plan de réduction des pesticides. « Le compte n’y est pas », regrette l’ONG Générations futures, qui déplore notamment la possibilité laissée aux filières de préciser « elles-mêmes leurs intentions d’action pour sortir réellement de la dépendance actuelle aux pesticides », les même filières « qui résistent au changement depuis 10 ans et portent la responsabilité de l’échec du plan Ecophyto. » De plus, ne pas vouloir prolonger l’autorisation des substances actives les plus préoccupantes est « très insuffisant » pour l’ONG, qui appelle à « retirer en urgence les produits les contenant ». Générations futures salue toutefois la « prise en compte » de « la situation des riverains des zones cultivées (…) par les ministres de l’Environnement et de la Santé. »

Même son de cloche chez France nature environnement, qui qualifie dans un communiqué le plan d’action de « décevant » : « Le gouvernement propose des solutions qui n’ont pas fonctionné ces dix dernières années ; qu’est-ce qui va changer cette fois ? La volonté de la société civile de sortir des pesticides est de plus en plus affirmée ; il faudra que l’ensemble des acteurs prennent leurs responsabilités pour reconstruire le lien abimé entre agriculture et société. »

De son côté, la Confédération paysanne se demande « où est passé le plan de “sortie” des pesticides réclamé par le président de la République lors du renouvellement de la licence d’utilisation du glyphosate ? Ce matin [mercredi], les quatre ministres concernés ont présenté un simple plan d’action pour réduire la dépendance de l’agriculture aux produits phytopharmaceutiques ». Le syndicat regrette qu’aucun calendrier précis n’ait été établi, que l’interdiction du glyphosate ne soit plus d’actualité et conditionnée à une évaluation de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) sur ses effets cancérogènes. L’accompagnement des agriculteurs et la mise à disposition de produits alternatifs de protection des cultures sont « deux sujets majeurs » pour la Confédération paysanne ; le syndicat regrette qu’ils doivent encore faire l’objet de « concertations complémentaires ».

  • Source  : Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Dix ans de lutte contre les pesticides... dix ans d’échec


23 janvier 2019
Le projet de gazoduc entre la France et l’Espagne est abandonné
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2019
Pêche industrielle : Bloom attaque l’Etat en justice
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2019
La fonte des glaciers du Groenland multipliée par quatre en seulement dix ans
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2019
Des ONG demandent la fin de l’huile de palme dans les carburants
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2019
La pollution de l’air due aux paquebots pourrait être drastiquement réduite
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
CAC 40 : des bénéfices en hausse, des effectifs et des impôts en baisse
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
8 milliardaires français possèdent autant que les 30 % de gens les plus pauvres
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
La Cour suprême de l’État du Colorado met l’extractivisme avant la santé des citoyens
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2019
En Suisse, des milliers de lycéens font grève pour le climat
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
Le Défenseur des droits demande la « suspension » de l’usage des lanceurs de balle de défense
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
Hamster d’Alsace : consultation sur le Plan national pour sa préservation
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
La caravane de l’Atomik tour en route pour un débat public alternatif sur le nucléaire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2019
La justice annule l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Le projet minier de la Montagne d’or inquiète l’ONU
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon au pilotage du grand débat national
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

23 janvier 2019
Chasse aux oies cendrées : le discours malhonnête du ministre de Rugy
Tribune
20 décembre 2018
Fabriquer ses cadeaux de Noël en cinq leçons
Alternative
23 janvier 2019
La loi « anti-casseurs » prépare la criminalisation des manifestants
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides