Pour enrayer l’artificialisation des terres

Durée de lecture : 1 minute

20 juillet 2016



Socle de la vie végétale et principal gisement de biodiversité, le sol fournit aux humains nourriture et énergie, mais aussi des matériaux de construction, des matières premières, des molécules à vocation médicale… Pour autant, il demeure méconnu et sans véritable protection juridique. En France, face aux multiples menaces qui pèsent sur les sols agricoles métropolitains et ultramarins, comme l’extension urbaine, l’érosion ou encore les pollutions de diverses origines, leur préservation ainsi que le maintien de leur qualité apparaissent comme des enjeux de société auxquels les préconisations concrètes formulées par le Conseil économique, social et environnemental s’attachent à répondre.

- Source : CESE




DOSSIER    Étalement urbain

23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
29 septembre 2020
Sites dangereux : « On rogne sur le droit plutôt que recruter des inspecteurs »
Entretien
29 septembre 2020
Loi Asap : le gouvernement continue à défaire le droit de l’environnement
Info


Dans les mêmes dossiers       Étalement urbain