Le quotidien du climat
OBJECTIF :
70 000 €
54558 € COLLECTÉS
78 %
Je fais un don

Pour le Giec, le meilleur moyen de limiter le réchauffement à 1,5 °C est de réduire fortement les émissions

1er octobre 2018

Réunis en Corée du Sud, les délégués des États de l’ONU se penchent à partir de ce lundi 1er octobre sur le dernier rapport des scientifiques du Groupe des experts du climat (Giec). Ils doivent l’adopter à la fin de cette semaine.

Soumis à leur approbation, le texte — dont on connait la version provisoire —, fondé sur 6.000 études scientifiques, met en garde contre des effets forts à 1,5 °C de réchauffement par rapport à l’ère pré-industrielle, et liste les options, désormais limitées, pour agir si le monde veut rester sous ce seuil.

Le rapport de 400 pages décrit une nette différence d’impacts entre 1,5 et 2 °C. Les risques se trouvent réduits à + 1,5 °C, par rapport à + 2 °C, qu’il s’agisse du nombre d’événements extrêmes, de vagues de chaleur dans le monde entier, de précipitations diluviennes prévues dans la plupart des régions, de feux de forêts, d’invasions ou d’extinctions d’espèces, de productivité des océans, de rendement agricole global, ou encore de perte plus limitée du pergélisol, les sols gelés des hautes latitudes. À l’inverse, se rapprocher d’un réchauffement de + 2 °C aurait des impacts irréversibles sur certaines espèces (plantes et vertébrés).

Pour autant, stopper le mercure à 1,5 °C d’ici 2100 pourrait ne pas suffire à stopper la déstabilisation des calottes glaciaires de l’Antarctique et du Groenland, promesses de montée des mers importante dans les siècles à venir.

Par ailleurs, si les émissions de GES (gaz à effet de serre) générées par l’homme gardent leur rythme actuel, le réchauffement terrestre moyen dépassera + 1,5 °C d’ici environ 2040.

Stabiliser le réchauffement à 1,5 °C exige d’arriver à une neutralité en émissions de CO2 au milieu du siècle : ne plus émettre dans l’atmosphère plus que ce que nous sommes capables d’en retirer. Tout en réduisant les autres GES, notamment le très réchauffant méthane. Et les chances de succès sont accrues si cela se fait d’ici à 2030.

Alors comment faire ? La plupart des scénarios étudiés par les experts pour rester à + 1,5 °C, incluent des procédures d’absorption du CO2 (par les sols et forêts notamment). Mais en l’état actuel des connaissances, le captage et le stockage de CO2 à très grande échelle n’est pas maîtrisé par les industriels. Le plus sûr reste une réduction très rapide des émissions, notent les experts.

  • Source  : Romandie.
  • Photo : Taux (en moyenne annuelle) de méthane dans la haute troposphère (à une pression moyenne de 359 hPa), en 2011. Wikipedia (Giorgiogp2/CC BY-SA 3.0)



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le Giec étudie les effets d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C


11 décembre 2018
Le changement climatique exacerbe les événements météorologiques extrêmes
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
Une coalition d’organisations propose de taxer les entreprises d’énergies fossiles
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
Les grands pays ne sont pas sur une trajectoire permettant d’éviter un réchauffement à moins de 1,5 °C
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
En Italie, 70.000 personnes ont manifesté contre le Lyon-Turin
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
Un avocat pro-entreprises à la tête du ministère brésilien de l’Environnement
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
La Corniche des forts de Romainville décrétée « forêt à défendre »
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
WWF ne participera pas à la marche pour le climat
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
Encore une perquisition près de Bure
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
Les éleveurs de Haute-Savoie demandent la reconnaissance en calamité agricole pour le fourrage
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2018
La lutte contre le changement climatique sauve des vies
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
Les émissions mondiales de CO2 ont de nouveau augmenté en 2018
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
Deux jours après la « marche pour le climat », la Belgique se dissocie des ambitions européennes
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
2017, année record pour les dégâts liés aux intempéries climatiques
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
30 scientifiques, dont Jean Jouzel, demandent à Macron un moratoire sur le GCO
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2018
L’Inde en phase avec ses objectifs de la COP21
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
12 décembre 2018
Jean-Michel Valantin : « Changer de régime énergétique implique de changer de société »
Entretien
10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune
11 décembre 2018
Gaz de schiste et nucléaire règnent sur la politique énergétique anglaise
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat