Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Grands Projets inutiles

Projet Europacity : poireaux et radis « clandestins » menacés d’expulsion

Le mardi 6 mars dernier, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise annulait la création de la zone d’aménagement dite du « triangle de Gonesse » devant accueillir Europacity, un mégacomplexe de commerces et de loisirs au nord de Paris. Jolie victoire pour les associations de défense de l’environnement, qui bataillent depuis des années contre la bétonisation de 280 hectares de terres agricoles dans le Val-d’Oise, entre les aéroports de Roissy et du Bourget.

Depuis, la joie est un peu retombée. Dans un communiqué, le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) annonce avoir reçu, dans la foulée de cette décision de la justice administrative, un courrier de l’Etablissement public foncier d’Ile-de-France (Epfif), le sommant de quitter un champ cultivé depuis mai 2017.

Avec une bonne dose d’ironie, le collectif explique qu’il doit également « procéder à la suppression des plantations effectuées », s’amusant que l’Epfif « ignore visiblement qu’à cette saison de l’année, les plantations sont encore à l’état de graines ou de jeunes pousses à peine visibles » : « Alors que l’opération Europacity se heurte à une opposition grandissante, le conseil régional, via son bras armé l’Epfif, vient de se fixer un objectif de grande envergure : faire détruire une modeste parcelle où ont été plantés potirons, tomates, courgettes, radis, poireaux et seigle », observe le président du CPTG, Bernard Loup.

Situé le long de la D170, sur la zone retenue par Immochan (filiale immobilière du groupe Auchan) et le conglomérat chinois Wanda pour leur projet, la parcelle de la discorde a été prêtée au collectif par un agriculteur et mise en culture lors d’un rassemblement le 21 mai 2017 sur le Triangle de Gonesse. La récolte, elle, a été partagée dans le cadre, notamment, de « soupes républicaines » à Gonesse, Paris et Montreuil.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende