Projet Europacity : poireaux et radis « clandestins » menacés d’expulsion

15 mars 2018

Le mardi 6 mars dernier, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise annulait la création de la zone d’aménagement dite du « triangle de Gonesse » devant accueillir Europacity, un mégacomplexe de commerces et de loisirs au nord de Paris. Jolie victoire pour les associations de défense de l’environnement, qui bataillent depuis des années contre la bétonisation de 280 hectares de terres agricoles dans le Val-d’Oise, entre les aéroports de Roissy et du Bourget.

Depuis, la joie est un peu retombée. Dans un communiqué, le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) annonce avoir reçu, dans la foulée de cette décision de la justice administrative, un courrier de l’Etablissement public foncier d’Ile-de-France (Epfif), le sommant de quitter un champ cultivé depuis mai 2017.

Avec une bonne dose d’ironie, le collectif explique qu’il doit également « procéder à la suppression des plantations effectuées », s’amusant que l’Epfif « ignore visiblement qu’à cette saison de l’année, les plantations sont encore à l’état de graines ou de jeunes pousses à peine visibles » : « Alors que l’opération Europacity se heurte à une opposition grandissante, le conseil régional, via son bras armé l’Epfif, vient de se fixer un objectif de grande envergure : faire détruire une modeste parcelle où ont été plantés potirons, tomates, courgettes, radis, poireaux et seigle », observe le président du CPTG, Bernard Loup.

Situé le long de la D170, sur la zone retenue par Immochan (filiale immobilière du groupe Auchan) et le conglomérat chinois Wanda pour leur projet, la parcelle de la discorde a été prêtée au collectif par un agriculteur et mise en culture lors d’un rassemblement le 21 mai 2017 sur le Triangle de Gonesse. La récolte, elle, a été partagée dans le cadre, notamment, de « soupes républicaines » à Gonesse, Paris et Montreuil.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Fin de partie pour EuropaCity



25 avril 2019
La banquise Arctique bat ses records de fonte
Lire sur reporterre.net
25 avril 2019
Le tribunal jugera lundi 29 avril la levée du contrôle judiciaire de Gaspard Glanz
Lire sur reporterre.net
24 avril 2019
Une vingtaine de sociétés de rédacteurs et journalistes apportent leur soutien à Gaspard Glanz
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles

24 avril 2019
La liberté de la presse est-elle en danger sous Emmanuel Macron ?
Une minute - Une question
25 avril 2019
Au Havre, la bétonisation de l’estuaire détruit la biodiversité
Enquête
18 avril 2019
« Le gouvernement d’Emmanuel Macron est composé de lobbies »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles