Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Nucléaire

Quatre associations portent plainte pour des fuites de tritium à la centrale du Bugey

Quatre associations du Réseau Sortir du nucléaire ont porté plainte mercredi 7 mars contre EDF après une fuite radioactive détectée dans le Rhône en décembre 2017, sur le site de la centrale du Bugey (Ain), dont ils réclament « l’arrêt immédiat ».

Cette fuite de tritium, la « troisième en six ans », doit « alerter sur l’état général de la centrale du Bugey, qui cumule mauvais entretien des équipements, installations vieillissantes et risques externes impossibles à maîtriser », soulignent dans un communiqué les associations qui ont déposé plainte auprès du tribunal de grande instance de Bourg-en-Bresse.

Ces associations (le Réseau Sortir du nucléaire, Sortir du nucléaire Bugey, Sortir du nucléaire Isère et Rhône-Alpes Sans Nucléaire) « rappellent la nécessité d’un arrêt immédiat » de ces réacteurs, « presque aussi vieux que ceux de Fessenheim », afin de « libérer la région d’un risque démesuré ».

Le 20 décembre, EDF avait détecté une « concentration anormale de tritium » (670 Becquerels par litre) dans un tube permettant l’accès à la nappe phréatique, sur le site de la centrale, rappelle l’association. Les jours suivants, des pics plus importants (jusqu’à 1.600 Bq) étaient relevés en d’autres endroits du site, laissant « présager le déversement dans l’environnement d’autres radioéléments et probablement des produits chimiques », ajoute le texte.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende