Reporterre
a besoin de vous
0 €
COLLECTÉS
100 000 €
OBJECTIF
13
JOURS
62 %

Tout savoir pour faire de votre jardin un eldorado nourricier

24 avril 2015 / Christine Laurent (Reporterre)



Le guide Terre vivante de l’autonomie au jardin. Savoir tout faire au potager, poulailler, rucher : cet ouvrage collectif est une précieuse boussole pour parvenir, par des exemples concrets, à l’autonomie en jardinage biologique.

Le Guide de l’autonomie au jardin est une somme de connaissances inouïe pour pratiquer le jardinage biologique sans passer par la case jardinerie. Il a été réalisé par l’équipe de Terre vivante, une coopérative qui gère un centre d’écologie à Mens, au sud de Grenoble, dans la très belle vallée de la Triève, elle-même pionnière du mouvement de la transition en France.

Cet ouvrage collectif présente les conseils et les savoir-faire de fondateurs de Terre vivante comme Claude Aubert ou Jean-Paul Thorez, de collaborateurs réguliers de la revue maison Les 4 saisons du jardinage, Brigitte Lapouge-Déjean, Rémy Bacher, et Michel Audureau ainsi que le jardinier du centre, Pascal Apse. Tous cultivent l’autonomie dans leurs jardins, ce qui donne aux informations pratiques les qualités d’une expérience éprouvée.

Quelques passionnés et néanmoins professionnels complètent l’équipe de rédaction : Gilles Leblais ornithologue, Blaise Leclerc spécialiste des paillis et des insectes utiles, Claude Merle, horticulteur de métier et passionné d’abeilles et Christian Boué producteur de semences biologiques.

Eldorado nourricier

Ce guide ne vous apprendra pas à jardiner avec la lune ou sur des buttes, mais vous enseignera les règles à respecter pour mettre toutes les chances de votre côté et parvenir rapidement à créer un eldorado nourricier.

Il se divise en quatre parties. Les "clés de l’autonomie" consacrent plusieurs chapitres aux composts, aux engrais verts et aux paillages, dont les bienfaits ont été largement vulgarisés, mais aussi à des sujets moins connus comme les cultures associées, l’art d’attirer les auxiliaires ou de réaliser des potions maisons pour protéger ses cultures en préservant l’équilibre écologique.

Cette partie, de loin la plus importante, se termine sur un chapitre consacré à la production de ses propres semences. On y apprend à construire (avec les plans) un abri pour attirer la belette ou l’hermine qui iront traquer les campagnols jusque dans leur terrier, on découvre que l’urine du matin diluée dans une bonne dose d’eau est un engrais coup de fouet riche en azote qui favorise la croissance des feuilles ou encore que les huiles essentielles sont une alternative au purin quand on n’a pas la possibilité de fabriquer ces derniers.

Viennent ensuite « Les fruits et les légumes à cultiver chez soi » qui présentent une cinquantaine d’espèces à semer ou planter dans son jardin. La troisième partie « Les petits élevages familiaux », est consacrée à l’installation d’un poulailler et à l’entretien des poules ainsi qu’au b-a-ba indispensable pour se lancer dans l’apiculture domestique.

A chaque chapitre, le lecteur trouve des astuces pour recycler, réutiliser les matériaux et fabriquer soi-même. Des synthèses comme les "dix plantes qui soignent les plantes malades ou en proie aux parasites", un calendrier des plantations, les besoins en minéraux des plantes potagères, les minéraux que l’on trouve dans les divers fumiers, la taille des racines pour combiner diverses plantes sur une même plate-bande sont particulièrement utiles.

L’ouvrage est richement illustré de photos et de dessins. La maquette est claire. Un livre réussi dont on peut juste regretter l’absence d’une cohérence holistique entre les divers sujets abordés, qui montrerait le cercle vertueux tracé par les différents éléments tels que le compost, le potager, les poules et les abeilles, qui forment un écosystème et la clé de voûte de l’autonomie.


Le guide Terre vivante de l’autonomie au jardin. Savoir tout faire au potager, poulailler, rucher, Terre vivante, 432 p., 35 €.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Chronique du jardin sans pétrole - Pour éloigner le rat taupier, il faut inviter la chouette

Source : Christine Laurent pour Reporterre

Photo : No panic

THEMATIQUE    Agriculture
25 juin 2017
Les belles récoltes commencent au jardin sans pétrole
Chronique
24 juin 2017
Un paysan a été tué par les gendarmes
Reportage
6 juin 2017
La France doit confirmer son rôle de pionnière en agriculture biologique
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture





Du même auteur       Christine Laurent (Reporterre)