Trois ex-dirigeants de Tepco comparaissent dans le premier procès de Fukushima

Durée de lecture : 2 minutes

30 juin 2017



Six ans après le pire accident nucléaire depuis celui de Tchernobyl, en 1986, trois ex-dirigeants de Tepco, l’électricien japonais, comparaissent dans le premier procès de Fukushima, ce vendredi 30 juin. Il s’agit de Tsunehisa Katsumata , 77 ans, président du conseil d’administration du groupe au moment du drame, ainsi que deux vice-PDG, Sakae Muto (66 ans) et Ichiro Takekuro (71 ans). Ils sont jugés pour « négligence » après la mise en péril de la centrale nucléaire de Fukushima par un gigantesque tsunami. Un drame qualifié par une commission d’enquête de « désastre créé par l’homme ». L’absence de prises de dispositions supplémentaires face au risque d’un raz-de-marée dépassant les standards de construction initiaux est perçue par les plaignants, des habitants de la région, comme la cause première de la catastrophe.

Une centaine de personnes avaient fait le déplacement, dont plus de quarante venus de Fukushima, pour ce procès qui s’est ouvert en début de matinée à Tokyo. Parmi elles, Ruiko Muto, présidente de l’association à l’origine des poursuites. « Qui est responsable, quel enchaînement de faits ont conduit à cet accident, on ne sait toujours pas, et si on ne s’interroge pas sur les responsabilités, un tel drame historique risque de se reproduire », a-t-elle déclaré à l’AFP. « La vie de nombreuses personnes a été bouleversée, et je veux que les prévenus prennent conscience de leur colère et chagrin », a-t-elle insisté.

Les opérations d’évacuation conduites dans l’urgence, sans préparation, ont causé la mort de 44 personnes de l’hôpital de Futaba, à quelques kilomètres du site. Treize autres personnes (des militaires et personnels de Tepco) ont été blessées. Au début des débats, les trois ex-responsables de Tepco ont plaidé non coupable, arguant qu’il était « impossible de prévoir un tel accident », tout en présentant leurs excuses, selon des propos rapportés par les médias japonais.






18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire